5 361.37 PTS
-
5 361.50
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 282.74
-
DAX PTS
12 995.06
-0.07 %
Dowjones PTS
22 997.44
+0.18 %
6 122.61
+0.13 %
Nikkei PTS
21 371.58
+0.17 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ordonnances code du travail: la "première pierre" du projet de rénovation

| AFP | 239 | Aucun vote sur cette news
Muriel Pénicaud quitte Matignon à Paris, le 24 juillet 2017
Muriel Pénicaud quitte Matignon à Paris, le 24 juillet 2017 ( bertrand GUAY / AFP )

Le projet de loi autorisant l'exécutif à légiférer par ordonnances sur la réforme du droit du travail représente la "première pierre du vaste projet de rénovation de notre modèle social" annoncé pendant la campagne d'Emmanuel Macron, a déclaré lundi au Sénat la ministre du Travail Muriel Pénicaud.

"Le projet de loi d’habilitation pour le renforcement du dialogue social, et les ordonnances qui en découleront, n’ont pas la prétention de résoudre à eux seuls l’ensemble des défis", a déclaré Mme Pénicaud à l'ouverture des débats sur le texte au Sénat.

"Ils s’intègrent et donneront toute leur puissance en résonance avec les prochains chantiers que le gouvernement engagera ces dix-huit prochains mois", a-t-elle poursuivi, en évoquant la réforme de l’assurance chômage et de la formation professionnelle, celle de l’apprentissage, et la réforme des retraites.

"Elles s’articulent aussi avec l’action du gouvernement en faveur de la diminution du coût du travail, de la baisse de la fiscalité, et du soutien au pouvoir d’achat", a-t-elle affirmé.

"Nous devons trouver ensemble les solutions pragmatiques pour tirer le meilleur parti des mutations que nous traversons, pour allier libération des énergies et justice sociale, en l’occurrence pour répondre aux besoins de liberté et de sécurité à la fois des entreprises et des salariés", a poursuivi la ministre.

Premier gros chantier du quinquennat, le texte qui est examiné jusqu'à jeudi au Sénat avait été approuvé en première lecture par les députés le 13 juillet. Il fera ensuite l'objet d'une commission mixte paritaire chargée de trouver un accord entre députés et sénateurs. Les conclusions de cette commission devraient être examinées à l'Assemblée le 1er août, et au Sénat le 3.

Ce texte définit les contours des futures ordonnances, à la rédaction desquelles le ministère du Travail doit désormais s'atteler après avoir bouclé vendredi une 48ème et dernière réunion de concertation avec les partenaires sociaux.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2017

South Park : l'Annale du Destin est disponible au prix public conseillé de 59,99 euros...

Publié le 17/10/2017

La cotation de Les Toques Blanches du Monde sur le marché Euronext Access va reprendre...

Publié le 17/10/2017

Areas proposera 2 nouveaux concepts de restauration : 42 RAW et le Bar Jacobsen...

Publié le 17/10/2017

ESI Group obtient ce prix pour la 2e année consécutive...

Publié le 17/10/2017

Le Gaïa Index permet de déterminer l'engagement des valeurs moyennes françaises dans les critères extra financiers...

CONTENUS SPONSORISÉS