En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.00 %

Orban: "La droite européenne confrontée à ses ambiguïtés", selon Marine Le Pen

| AFP | 206 | 1 par 1 internautes
Marine Le Pen en février 2016 au parlement européen à Strasbourg
Marine Le Pen en février 2016 au parlement européen à Strasbourg ( PATRICK HERTZOG / AFP/Archives )

La droite au Parlement européen, réunie au sein du groupe PPE, est "confrontée à ses ambiguïtés", a estimé mercredi Marine Le Pen le jour d'un vote au Parlement européen sur une procédure visant la Hongrie de Viktor Orban, accusée de porter atteinte aux valeurs de l'UE.

"La droite européenne est confrontée à ses ambiguïtés car dans les différents pays, elle vient exprimer des critiques contre l'Union européenne. Mais la réalité c'est que, lorsqu'elle est au Parlement européen, elle est un soutien servile en toute circonstance de cette construction européenne fédéraliste qui vise à la disparition des nations", a déclaré sur RTL Mme Le Pen.

Le président de LR Laurent Wauquiez explique qu'Emmanuel Macron est le "symbole de celui qui veut partout disséminer des migrants en Europe" mais les eurodéputés LR "ont voté" à Strasbourg une disposition "qui consiste à installer des migrants dans toute l'Europe", a détaillé la dirigeante du RN.

Accusé de porter atteinte aux valeurs fondamentales de l'UE et visé à cet égard par une procédure inédite au Parlement européen, le Premier ministre hongrois national-conservateur Viktor Orban, membre du groupe PPE, a dénoncé mardi à Strasbourg tout "chantage" visant à le faire dévier de sa position intransigeante à l'égard des migrants.

Marine Le Pen a affirmé qu'il y avait "énormément de choses qu'(elle) contestait" dans le rapport de l'eurodéputée Judith Sargentini (Verts) établissant une longue liste de "préoccupations" portant sur le bafouement, en Hongrie, des libertés et valeurs prônées par l'UE.

"En matière d'indépendance de la presse, je ne suis pas sûre que la France soit véritablement le pays qui peut donner des leçons", a estimé la députée du Pas-de-Calais, pour qui la presse française est "entre les mains d'une petite poignée de milliardaires (...) qui ont des intérêts financiers".

Pour Marine Le Pen, l'Union européenne "attaque la démocratie, elle attaque la volonté exprimée des électeurs hongrois qui ont élu M. Orban de manière extrêmement large".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…