En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
+0.24 %
5 436.00
+0.50 %
SBF 120 PTS
4 340.58
+0.16 %
DAX PTS
12 661.54
+0.80 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.63 %
Nikkei PTS
22 697.36
-

Nouvelle-Calédonie: l'Etat doit être "pleinement acteur" du référendum, estime Philippe

| AFP | 260 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre Edouard Philippe, le 27 novembre 2017 à Paris
Le Premier ministre Edouard Philippe, le 27 novembre 2017 à Paris ( BERTRAND GUAY / AFP/Archives )

"L’Etat doit assumer d’être pleinement acteur du processus" de référendum sur l'indépendance en Nouvelle-Calédonie, a déclaré samedi le Premier ministre Edouard Philippe, dans un entretien au quotidien local Les Nouvelles calédoniennes.

A moins d'un an du référendum sur l'indépendance, le Premier ministre, arrivé dans la nuit de vendredi à samedi à Nouméa, entame une visite de quatre jours sur ce territoire français depuis 1853 engagé dans un long processus de décolonisation.

Il va notamment rencontrer les forces politiques indépendantistes et non indépendantistes et visiter les trois provinces (Nord, Sud, et Iles Loyauté).

Le chef du gouvernement, qui a mené les discussions du dernier comité des signataires de l'accord de Nouméa le mois dernier à Matignon débouchant sur un accord politique concernant l'inscription de certains natifs sur la liste électorale spéciale du référendum, a estimé que chacun des signataires avait "témoigné d'un sens élevé des responsabilités".

"L’Etat doit assumer d’être pleinement acteur du processus en cours en Nouvelle-Calédonie", assure-t-il.

Interrogé sur les propos de certains responsables politiques indépendantistes, qui ont critiqué l'accord signé à Matignon, il a assuré que l'Etat demeurerait "un acteur parfaitement loyal et totalement engagé pour +garantir la légitimité et la sincérité du résultat du scrutin+".

"Tout sera mis en œuvre pour identifier chaque personne qui ne s'est pas inscrite sur les listes électorales et qui a vocation à l'être, grâce à la poursuite du travail de fiabilisation des fichiers informatiques utilisés pour les inscriptions d'office", a-t-il promis.

Pour Edouard Philippe, "nous avons une responsabilité particulière dans cette période d’avant-consultation. Nous devons mieux expliquer ce qui s’est passé, et en premier lieu, l’histoire de cette consultation", dit-il, appelant à "une meilleure appropriation collective de l’Accord de Nouméa".

Mais "faire la pédagogie de la consultation, c'est aussi dire ce qu'elle n’est pas. Elle n'est pas un référendum pour effacer le passé, encore moins pour revenir à un état passé : il y a des acquis irréversibles", a-t-il insisté, faisant part de sa conviction de "la nécessité" "d’avoir "une instance de référence pendant la campagne qui pourrait être, en quelque sorte, le gardien des valeurs communes".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Le premier domaine d'application de ce partenariat concernera le raffinage...

Publié le 17/07/2018

Le Groupe anticipe une légère dégradation de son chiffre d'affaires sur l'exercice 2018-2019...

Publié le 17/07/2018

Le plan national égyptien vise à développer plus de 13 GW de capacité renouvelable...

Publié le 17/07/2018

Les OCA ne portent pas de bons de souscription d'actions (BSA), et portent sur 8 ME maximum de nominal...

Publié le 17/07/2018

Les ampoules seront commercialisées sous la marque AwoX avec le co-branding Deutsche Telekom Magenta SmartHome...