En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 808.19 PTS
-0.94 %
4 805.0
-0.85 %
SBF 120 PTS
3 821.99
-0.93 %
DAX PTS
10 789.02
-0.71 %
Dowjones PTS
24 052.39
-0.20 %
6 600.90
+0.09 %
1.134
+0.35 %

NDDL: le gouvernement "cède devant les voyous", accuse Jacob (LR)

| AFP | 321 | Aucun vote sur cette news
Le président du groupe Les Républicains (LR) à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, le 22 janvier 2018
Le président du groupe Les Républicains (LR) à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, le 22 janvier 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP )

Le président du groupe Les Républicains à l'Assemblée nationale, Christian Jacob, a accusé dimanche le gouvernement de capituler "en rase campagne" à Notre-Dame-des-Landes et de céder "devant les voyous et les casseurs".

"Le gouvernement a décidé de lâcher en rase campagne, devant les voyous, les voyous et les casseurs, on ne parle pas de gentils écolos, on parle de voyous et de casseurs", a affirmé M. Jacob sur BFMTV.

"On capitule en rase campagne", a insisté le député de Seine-et-Marne. "Vous savez ce qu’on est en train de faire ? Eh bien on les régularise, on leur dit +faites-nous une déclaration sur l’honneur pour nous dire qu’en gros vous avez envie d’être agriculteur, vous allez l’être et vous pourrez rester là+".

"Un jeune aujourd’hui, qui veut s’installer agriculteur, il a une exigence de diplômes, il a une exigence d’un stage de 6 mois, il a obligation d’être affilié à l'Amexa (assurance maladie des exploitants agricoles, ndlr), il a une déclaration à faire à la chambre d’agriculture", a énuméré M. Jacob, rappelant qu'il est lui-même un ancien agriculteur. "Et là, peu importe".

"On lâche en rase campagne, on cède devant les voyous", a-t-il conclu, s'en prenant au chef de l'Etat. "M. Macron, beaucoup dans le verbe, rien dans l’action. Dans l’action c’est un faible, il lâche, on le voit là".

L'État avait demandé aux occupants de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes de remplir d'ici lundi soir des formulaires individuels, comportant leur nom et les grandes lignes de leur projet agricole ou para-agricole, sous peine d'être évacués. Ils ont présenté vendredi quarante dossiers, agricoles ou artisanaux, identifiant nommément des porteurs de projets.

Depuis le 9 avril et le lancement des opérations de gendarmerie à Notre-Dame-des-Landes, les violents affrontements ont fait 75 blessés chez les forces de l'ordre et plus de 270 du côté des opposants.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

Par courrier reçu le 17 décembre 2018 par l'AMF, la société par actions simplifiée Eximium, contrôlée par M...

Publié le 17/12/2018

Lundi 17 décembre 2018Aucune publication attendue Mardi 18 décembre 2018FIGEAC AEROL'équipementier aéronautique publiera (avant Bourse) ses résultats du premier semestre Mercredi 19…

Publié le 17/12/2018

Bien des atouts...

Publié le 17/12/2018

JPMorgan a confirmé sa recommandation Surpondérer et vise toujours 120 euros sur Ubisoft. Le bureau d'études rappelle que Steam a annoncé une réduction de la part des revenus qu’il collecte sur…

Publié le 17/12/2018

Déclaration des transactions sur actions propres réalisées du 10 au 14 décembre 2018     Paris, le 17 décembre 2018     Présentation agrégée par jour et par…