En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 442.75 PTS
+0.1 %
4 457.00
+0.45 %
SBF 120 PTS
3 499.45
+0.2 %
DAX PTS
10 332.89
-0.23 %
Dow Jones PTS
23 362.81
+3.13 %
8 208.43
+1.98 %

Municipales: la vague verte a bien eu lieu, EELV postule à de grandes mairies

| AFP | 339 | Aucun vote sur cette news
Le candidat EELV aux municipales à Lyon, Grégory Doucet, vote pour le premier tour le 15 mars 2020
Le candidat EELV aux municipales à Lyon, Grégory Doucet, vote pour le premier tour le 15 mars 2020 ( Olivier CHASSIGNOLE / AFP )

Premiers à Lyon, Besançon, Strasbourg et Grenoble, avec de bons scores à Toulouse et Bordeaux: les écologistes d'EELV ont effectué une poussée significative dimanche aux élections municipales, abordant le second tour - s'il est maintenu - avec la possibilité de gagner des mairies importantes.

C'était leur mantra: faire déferler une "vague verte" afin de remporter plusieurs grandes villes et accentuer leur position de troisième force politique du pays après des européennes de mai 2019 réussies.

A mi-chemin, le pari semble en voie de réussir mais plusieurs responsables politiques ont réclamé dimanche son report en raison de l'épidémie de coronavirus.

Yannick Jadot en fait partie. L'homme fort d'EELV s'est cependant félicité des bons résultats du parti: "L'écologie n'est plus force d'appoint, c'est une force centrale car l'écologie est au coeur de tout", a-t-il déclaré.

A Grenoble, le maire sortant Eric Piolle, qui avait montré la voie en 2014, a engrangé une large avance avec environ 46% des voix, selon les estimations.

A Strasbourg, Jeanne Barseghian a accentué la dynamique qui la portait dans les sondages en se plaçant largement en tête (près de 28% des voix). Le probable ralliement de Catherine Trautmann et du PS (environ 20%) fait de l'écologiste la favorite pour prendre la mairie.

A Bordeaux, Pierre Hurmic, à la tête d'une union de la gauche, est au coude-à-coude aux alentours de 35% avec le maire juppéiste sortant Nicolas Florian, un résultat impensable il y a plusieurs mois lorsque le premier était crédité de moins de 20%. Le Marcheur Thomas Cazenave, distancé avec 12,5%, sera le faiseur de roi, alors que le maintien programmé de Philippe Poutou (de 10 à 11%) est une épine dans le pied de Pierre Hurmic.

Le maire sortant écologiste de Grenoble Éric Piolle lors d'un meeting, le 11 mars 2020 à Grenoble
Le maire sortant écologiste de Grenoble Éric Piolle lors d'un meeting, le 11 mars 2020 à Grenoble ( JEFF PACHOUD / AFP )

A Lyon, Grégory Doucet écrase la concurrence en frôlant les 30%, reléguant ses adversaires à 10 points. Mais le résultat encore inconnu dans la métropole, qui aura les plus grands pouvoirs, prendra par ricochet une importance considérable sur le résultat final.

Un bémol de taille: Paris

Vraie surprise, à Toulouse Antoine Maurice, à la tête d'une alliance avec La France insoumise, reste avec 28% à distance raisonnable du sortant LR soutenu par LREM Jean-Luc Moudenc à 36%. Avec l'éventuel soutien du PS-PCF (18%) et de Générations (6%), les écologistes se trouvent au seuil d'un bastion réputé difficile à prendre.

Quant à Besançon, Anne Vignot, qui mène une union de la gauche largement en tête (au-dessus de 30%), pourrait profiter de la concurrence entre les candidats LR et LREM, tous deux aux environs de 20%, pour l'emporter confortablement.

Même là où la victoire semble compliquée, les écologistes font des scores au-dessus de 20% dans les métropoles, comme à Lille, Rouen ou encore Mulhouse.

L'écologiste Pierre Hurmic, le 9 février 2020 à Bordeaux
L'écologiste Pierre Hurmic, le 9 février 2020 à Bordeaux ( GEORGES GOBET / AFP/Archives )

"Leurs espoirs sont confirmés: il semble qu'ils ont réussi comme aux européennes à attirer l'électorat du premier tour en 2017 d'Emmanuel Macron", a analysé auprès de l'AFP Emeric Bréhier, directeur de l'Observatoire de la vie politique de la fondation Jean-Jaurès.

Gros bémol au sein de cette vague verte: David Belliard n'a pas fait le poids à Paris avec environ 11%. Si Anne Hidalgo a sans doute capté une importante part du vote écologiste en atteignant quasiment 30%, le score très faible du candidat d'EELV ne lui promet pas de pouvoir peser davantage dans la majorité, si elle est reconduite.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 08/04/2020

Suite à l'épidémie de COVID-19, Mare Nostrum a mis à l'arrêt la plupart de ses agences de travail temporaire, ses sites de formation et a généralisé,...

Publié le 08/04/2020

L'application Snapchat semblait en panne dans certaines régions mercredi, de nombreux utilisateurs européens et américains se plaignant sur Twitter de problèmes pour se connecter ou pour…

Publié le 08/04/2020

Côté Delta Drone, le projet sera réalisé à partir de la technologie des drones utilisés pour la solution ATMOS

Publié le 08/04/2020

Hexaom a annoncé que face face à la situation exceptionnelle de la crise sanitaire du Covid-19, le conseil d'administration du groupe a décidé de ne pas proposer le versement du dividende de 1,10…

Publié le 08/04/2020

Un article co-signé par les scientifiques de Carbios et de son partenaire académique, le Toulouse Biotechnology Institute 1 (TBI) a été publié dans la prestigieuse revue scientifique Nature. Cet…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 08/04/2020

Un acompte sur dividende de 0,17 euro par action ayant été versé en septembre 2019, cette proposition de dividende de Spie impliquait un solde de 0,44 euro par action...

Publié le 08/04/2020

Catering International Services fait un nouveau point sur l'impact de la crise sanitaire du COVID-19...

Publié le 08/04/2020

Point de situation sur l'impact du Covid-19 Par un communiqué en date du 27 mars 2020, CIS a fait part d'une information relative aux effets...

Publié le 08/04/2020

10 usines démarrent en Europe dès le mois d'avril 2020Depuis le début de la crise sanitaire, une course contre la montre s'est engagée pour augmenter...

Publié le 08/04/2020

Akwel, équipementier automobile, a enregistré en 2019 un résultat net part du groupe de 62,7 millions d'euros, en progression de 2,6%. L’EBE progresse de 4,6% à 130,3 millions d'euros, grâce…