En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 438.27 PTS
+2.12 %
4 368.00
+0.55 %
SBF 120 PTS
3 492.60
+2.24 %
DAX PTS
10 356.70
+2.79 %
Dow Jones PTS
22 653.86
-0.12 %
8 049.31
-0.4 %

Municipales: experts et partis consultés "en début de semaine" sur un éventuel 2e tour

| AFP | 340 | Aucun vote sur cette news
Dans un bureau de vote à Bordeaux, le 15 mars 2020
Dans un bureau de vote à Bordeaux, le 15 mars 2020 ( MEHDI FEDOUACH / AFP )

Edouard Philippe a annoncé dimanche qu'il réunirait "à nouveau en début de semaine" les experts scientifiques et "les représentants des forces politiques" afin de prendre une décision sur la tenue du second tour des municipales le 22 mars, menacé par la crise du coronavirus.

Le ministre de la Santé Olivier Véran avait indiqué quelques minutes plus tôt, sur France 2, qu'il demanderait "sans doute mardi" leur avis aux experts scientifiques sur l'opportunité d'un second tour, alors que plusieurs responsables politiques ont appelé dès dimanche soir à un report après un premier tour marqué par une forte abstention.

Quant aux rumeurs d'annonce de confinement total du pays mardi, M. Véran a répondu: "On entend dire beaucoup de choses. Si une personne doit signer un tel décret, je serai au courant".

Le Premier ministre a de son côté souligné que le premier tour "s'est parfaitement déroulé". Mais "le taux d'abstention élevé que nous enregistrons témoigne cependant de l'inquiétude grandissante de nos concitoyens face à l'épidémie qui nous frappe", a-t-il ajouté.

Il a ainsi indiqué que "c'est en prenant en compte l'avis des autorités sanitaires que nous nous organiserons pour le second tour". Il réunira "à nouveau en début de semaine le conseil scientifique", puis consulterait "les représentants des forces politiques".

"C'est dans une transparence totale en prenant en compte les recommandations sanitaires et je l'espère, dans un esprit de consensus républicain, que nous prendrons les mesures nécessaires", a-t-il conclu.

La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye a confirmé sur TF1 que "la démarche" serait "la même" pour le second tour que pour le premier, à savoir consulter le comité scientifique.

Si les scientifiques disent que le 2nd tour ne peut pas être tenu "dans de bonnes conditions", "on assumera et on suivra leur recommandation de manière évidente", a abondé le ministre Julien Denormandie.

"Evidemment pour la dynamique démocratique de notre pays, tout le monde souhaite la tenue du second tour, mais tout le monde met au-dessus de tout la santé des Français", a-t-il fait valoir sur LCI.

L'eurodéputé EELV Yannick Jadot et la présidente du Rassemblement national Marine Le Pen ont dès dimanche soir réclamé le report du second tour.

"Je crois que ni lui (Yannick Jadot, NDLR), ni moi ne sommes des épidémiologistes", a rétorqué le délégué général de LREM Stanislas Guerini sur France 2. "On parlait de rassurer nos concitoyens, d'être transparents. Si on commence à ne pas suivre les avis d'autorités sanitaires…"

Le chef de file des Insoumis Jean-Luc Mélenchon a, lui, demandé dimanche que la décision du gouvernement soit "prise le plus tôt possible", en plaidant pour que la démocratie ne soit pas mise "entre parenthèses".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/04/2020

En 2020, le développement de la pandémie de COVID-19 a pour effet de mettre en évidence un certain nombre de risques auxquels la solvabilité et le résultat du groupe CNP Assurances sont…

Publié le 07/04/2020

Le Directoire précise qu'il se réserve la possibilité, au vu du contexte, de revoir le montant de dividendes...

Publié le 07/04/2020

Filae constate, ces derniers jours, une augmentation significative de l'utilisation de ses services...

Publié le 07/04/2020

Rendez-vous le 12 juin...

Publié le 07/04/2020

"Une contribution majeure et remarquable durant toutes ces années"...