En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 154.58 PTS
-
4 290.50
+3.32 %
SBF 120 PTS
3 262.43
-
DAX PTS
9 525.77
-
Dow Jones PTS
21 052.53
-1.69 %
7 528.11
+0. %

Municipales: Daubresse, candidat LR à Lille, visé par une enquête du Parquet national financier

| AFP | 337 | 1 par 1 internautes
Marc-Philippe Daubresse, le 25 février 2020 à Lille
Marc-Philippe Daubresse, le 25 février 2020 à Lille ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives )

L'ancien ministre Marc-Philippe Daubresse, candidat LR aux municipales à Lille, est visé par une enquête du Parquet national financier, a indiqué mercredi à l'AFP le PNF confirmant une information du média en ligne Médiacités.

Le PNF n'a pas précisé la date d'ouverture de cette enquête, ni les chefs, Médiacités affirmant qu'il s'agit d'une enquête pour "détournement de fonds publics".

Interrogé par l'AFP, M. Daubresse a dénoncé des "boules puantes" et une "manoeuvre politique" à la veille du premier tour des municipales, assurant n'être "absolument pas au courant de la moindre enquête" du PNF le visant.

"Personne n'est dupe sur le fait que cet article sorte à quelques jours du scrutin. Dans mon engagement politique, ce n'est pas la première fois que je suis victime en période électorale d'allégations non fondées qui ont toutes, au final, échoué", a ajouté le sénateur du Nord, ancien député-maire de Lambersart, commune limitrophe de Lille.

Dans un article mis en ligne mercredi, Médiacités affirme que "le Parquet national financier a ouvert une enquête contre l'ancien député suite à un signalement de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique" (HATVP) pour une "utilisation présumée illicite de son indemnité représentative de frais de mandat (IRFM) parlementaire".

Selon Médiacités, la HATVP "a mis au jour près de 100.000 euros de dépenses litigieuses +susceptibles de caractériser l’infraction de détournement de fonds publics+, d’où son signalement au printemps 2019 au PNF, qui a depuis ouvert une enquête".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 06/04/2020

Sur les neufs premiers mois de l'exercice 2019/2020, le chiffre d'affaires ressort à 22,11 ME, en croissance de 9 % par rapport au 31 mars 2019, porté...

Publié le 06/04/2020

Le Centre National de Référence des Virus des Infections Respiratoires (dont la grippe) de l'Institut Pasteur a approuvé le test COVID-19 développé par Primerdesign, la division de diagnostic…