En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 636.25 PTS
-0.65 %
5 636.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 447.36
-0.59 %
DAX PTS
12 633.60
-
Dow Jones PTS
26 770.20
-0.95 %
7 868.49
+0. %
1.116
-0.11 %

Municipales à Grenoble: Eric Piolle (EELV) candidat à sa réélection

| AFP | 271 | Aucun vote sur cette news
Le maire de Grenoble Eric Piolle, à Grenoble le 17 septembre 2019
Le maire de Grenoble Eric Piolle, à Grenoble le 17 septembre 2019 ( JEAN-PIERRE CLATOT / AFP )

Le maire de Grenoble Eric Piolle (EELV) s'est officiellement déclaré mardi candidat aux municipales, mettant fin à un faux suspense et appelant les forces de "l'arc humaniste" à construire un projet "d'accélération de la transition".

Êtes-vous candidat ? "Oui ! On repart pour une nouvelle aventure", a affirmé Eric Piolle, 46 ans, à plusieurs médias dont l'AFP, arborant un T-shirt noir siglé "Nous avons l'espoir en commun", qui pourrait devenir son slogan de campagne.

Le maire de la capitale des Alpes et de ses plus de 160.000 habitants estime qu'après avoir montré en 2014 que "l'alternance était possible" avec l'arrivée aux manettes de "contre-pouvoirs" avec sa coalition écologiste, extrême gauche (Parti de gauche devenu La France insoumise) et citoyens, le contexte a bien évolué.

"Il y a eu la Cop 21, l'encyclique du Pape sur l'écologie, l'entrée et la sortie du gouvernement de Nicolas Hulot, les marches pour le climat, Trump, Salvini et bien d'autres", a énuméré M. Piolle.

Pour lui, "on est aujourd'hui dans le sens de l'histoire et en 2020, il faut accélérer les transitions" dans les domaines de l'alimentation, de la santé, des mobilités, du logement social.

"J'ai envie de porter cette accélération", souligne celui qui se veut tête de liste. Quant à ses futurs partenaires, Eric Piolle n'en dit mot pour le moment, même si l'idéal serait de réunir toute la gauche à savoir notamment LFI, le PCF, les hamonistes de Génération.s, etc.

"Chacun vit son calendrier mais on construit un projet et du coup la coalition se formera", assure l'élu, qui dit "sentir l'envie d'agir de gens politisés ou non".

M. Piolle entend rassembler un "arc humaniste" autour d'un projet encore à créer dont "la colonne vertébrale" serait "les valeurs de Grenoble". Comprendre: "celles du Conseil National de la Résistance, le féminisme, l'accueil des exilés, la défense des biens communs".

"Les valeurs sont posées, il y aura beaucoup de monde derrière", prédit Eric Piolle, qui espère extraire la "singularité grenobloise" des enjeux nationaux et des logiques de partis. Même si Grenoble, seule grande ville à édile écologiste, sera forcément scrutée.

Interrogé sur ses concurrents déclarés, Eric Piolle ne s’appesantit guère sur Alain Carignon, 70 ans, ancien maire (1983-1995) condamné pour corruption en 1996 : "Il s'est disqualifié et est dans une quête personnelle", estime-t-il, rappelant qu'il "est entré en politique en même temps que Balkany", condamné la semaine dernière pour fraude fiscale. "Dommage que l'espace politique de la droite soit plombé par Carignon".

Quant à Emilie Chalas, la néo-députée LREM de l'Isère tombeuse de Michel Destot (PS, ex maire aussi), "c'est une personne nommée par Paris qui devra assumer le bilan et les discours de Macron". La "culture des +winners-loosers+ d'En Marche fait que certains, même à droite, se sentent plus proches de nous", question de valeurs, analyse M. Piolle.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 21/10/2019

Hillary Clinton s'exprime à l'occasion d'un événement à New York, le 23 avril 2019 ( Don Emmert / AFP/Archives )"Ne fais pas le con d'accord ? Retire tes missiles de Cuba": John Fitzgerald…

Publié le 21/10/2019

Un homme avec son bulletin de vote pour l'élection présidentielle, le 20 octobre 2019 à Chapare ( AIZAR RALDES / AFP )Le président bolivien sortant, Evo Morales, est arrivé dimanche en tête…

Publié le 21/10/2019

Justin Trudeau (à gauche), Andrew Scheer (au centre) et Yves-François Blanchet lors d'un débat télévisé, le 10 octobre à Gatineau (Québec) ( Chris Wattie / POOL/AFP/Archives )Au dernier…

Publié le 20/10/2019

Un Boeing 787 Dreamliner de Qantas, qui a décollé vendredi de New York, atterrit à Sydney après un vol de plus de 19 heures, le 20 octobre 2019 en Australie ( DAVID GRAY / QANTAS/AFP )Le plus…

Publié le 20/10/2019

La jeune star démocrate du Congrès Alexandria Ocasio-Cortez et le candidat à l'investiture démocrate Bernie Sanders lors d'un meeting à New York, le 19 octobre 2019 ( KENA BETANCUR /…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2019

Clasquin, spécialiste de l'ingénierie en transport aérien et maritime et en logistique overseas, annonce l'intégration à compter du 1er octobre 2019...

Publié le 18/10/2019

Le chiffre d'affaires de Pharmasimple ressort à 14,3 millions d'euros en forte hausse de 64,4% par rapport à la même période de l'année dernière...

Publié le 18/10/2019

L'agence fédérale de l'aviation (FAA) américaine a accusé vendredi Boeing de lui avoir caché des documents importants liés à la certification du 737 MAX. Le titre Boeing chute à Wall Steet…

Publié le 18/10/2019

L'Assemblée Générale Extraordinaire de Dalet qui devait se tenir le 23 octobre 2019 à 14 heures a été reportée pour des raisons techniques...

Publié le 18/10/2019

Pharmasimple a récolté sur ce début d’année 2019 les premiers fruits de son plan de transformation entamée l’année dernière. Au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires ressort ainsi…