En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 379.52 PTS
+0.29 %
5 380.0
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 320.47
+0.24 %
DAX PTS
12 183.76
+0.21 %
Dowjones PTS
26 246.96
+0.71 %
7 494.40
+0.00 %
1.170
+0.25 %

Municipales à Barcelone: Valls "devrait démissionner" de l'Assemblée, pour Mme Rabault

| AFP | 197 | Aucun vote sur cette news
Valérie Rabault, la chef de file des députés socialistes, lors d'une séance des questions au gouvernement, le 24 juillet 2018, à l'Assemblée nationale à Paris
Valérie Rabault, la chef de file des députés socialistes, lors d'une séance des questions au gouvernement, le 24 juillet 2018, à l'Assemblée nationale à Paris ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

Manuel Valls "devrait démissionner" de son poste de député dans l'hypothèse où il officialiserait sa candidature à la mairie de Barcelone (Espagne), a estimé dimanche la cheffe de file des députés socialistes à l'Assemblée nationale, Valérie Rabault.

"On ne peut pas être élu de la République française et en même temps, mener une campagne à Barcelone", a-t-elle estimé sur le plateau de l'émission "Dimanche en politique" sur France 3. S'il doit se présenter, "il devrait démissionner" de son poste de député, a fait valoir Mme Rabault.

L'ancien Premier ministre, né dans la capitale catalane où il a grandi avant de rejoindre la France et d'y être naturalisé, avait annoncé en avril qu'il envisageait d'être candidat à la mairie de Barcelone lors des élections de 2019.

S'il n'a toujours pas dévoilé ses intentions, Manuel Valls multiplie depuis des mois les voyages en Espagne et à Barcelone en particulier, participant à de nombreux débats et manifestations politiques pour dénoncer le séparatisme en Catalogne.

Interrogée par ailleurs sur les prochaines élections européennes et une alliance avec les communistes, verts ou insoumis, Valérie Rabault a estimé qu'"il faut toujours rechercher une forme d'union de la gauche, surtout quand on a subi, il y a encore un an, une défaite très importante".

La cheffe de file a enfin estimé que le dernier Premier ministre de François Hollande, Bernard Cazeneuve, "est un nom qui peut revenir et qui assurerait un bon consensus" entre les différents partis de gauche pour être tête de liste aux européennes.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2018

Tarkett chute en bourse de 9,33% à 21,78 euros après avoir annoncé le départ de Glen Morrison, président du directoire depuis juillet 2017. Une annonce à effet immédiat pour le fournisseur…

Publié le 19/09/2018

L'investisseur activiste CIAM se serait plaint du refus manifesté par le réassureur Scor à l’offre de rachat de l’assureur mutualiste Covéa. C’est ce que révèle le Financial Times. Ces…

Publié le 19/09/2018

Partenariat de plusieurs années avec Riot Games...

Publié le 19/09/2018

Alstom a lancé mardi, à l'occasion du salon InnoTrans à Berlin, StationOne, la première plateforme dédiée au secteur ferroviaire et destinée aux...

Publié le 19/09/2018

Dans de gros volumes, Fermentalg flambe de 10% à 3,36 euros après la signature d'un contrat avec DSM Nutritional Products, filiale de Royal DSM, dans...