En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Motion de censure contre le gouvernement: Faure (PS) et Roussel (PCF) disent non

| AFP | 285 | 1 par 2 internautes
Olivier Faure le 17 décembre 2019 à Paris
Olivier Faure le 17 décembre 2019 à Paris ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

Olivier Faure (PS) et Fabien Roussel (PCF), réunis mardi à l'occasion d'un meeting en Haute-Garonne, ont chacun rejeté la proposition de motion de censure des Insoumis contre le gouvernement pour son projet de réforme des retraites.

Mardi, le chef de file des députés insoumis Jean-Luc Mélenchon a proposé aux socialistes et communistes le dépôt d'une motion de censure commune.

"Nous ne signerons pas à ce stade une motion de censure alors que le débat n'a pas commencé", a assuré dans la soirée le Premier secrétaire du Parti socialiste Olivier Faure, quelques minutes avant de tenir un meeting commun à Tournefeuille, près de Toulouse, avec notamment le Secrétaire National du Parti communiste Fabien Roussel.

"Nous voulons faire dans ce débat la démonstration, y compris auprès de la majorité, que cette réforme est une réforme improvisée et qui va être la cause d'immenses régressions", a justifié M. Faure.

"A l'issue de ce débat, si le gouvernement n'entend rien, effectivement il faudra peut-être aller jusqu'à la motion de censure, mais comme achèvement d'une démonstration et non pas comme préalable", a-t-il dit.

"Nous allons démontrer que cette réforme est une réforme dangereuse, une réforme qui en vérité pose une multitude de problèmes et qui est une réforme qui n'est pas financée par les bons moyens, qui ne répond pas aux questions qui sont posées aujourd'hui aux injustices qui demeurent", a-t-il ajouté.

"Nous allons faire à la fois nos propositions et en même temps montrer en quoi ce projet ne répond à rien", a-t-il dit.

Même refus de répondre favorablement à M. Mélenchon de la part de M. Roussel.

"Nous lui avons dit que nous préférons aujourd'hui être dans la mobilisation avec les salariés pour demander le retrait de la réforme Macron", a-t-il déclaré.

"Nous ne nous projetons pas dans le travail parlementaire et nous espérons que le gouvernement va retirer son texte de loi, et qu'il ne le présentera pas au parlement", a poursuivi M. Roussel qui a appelé les Français à se mobiliser.

Pour autant, selon M. Roussel, "il sera temps d'étudier ce type de procédure si jamais le texte de loi venait au parlement, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui".

MM. Faure et Roussel tenaient meeting commun mardi soir avec des responsables ou élus d'EELV, de Génération.s, de ma Gauche républicaine et socialiste, et ma Gauche démocratique et socialiste et d'Ensemble.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...