5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Morano (LR): l'islam "pose un problème en France"

| AFP | 321 | 4.20 par 5 internautes
L'eurodéputée Nadine Morano à Paris, le 24 avril 2017
L'eurodéputée Nadine Morano à Paris, le 24 avril 2017 ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

L'islam "pose un problème en France", a estimé lundi l'eurodéputée Nadine Morano (Les Républicains), qui juge "absolument indispensable" une structuration de l'islam de France évoquée par Emmanuel Macron lors de ses voeux aux autorités religieuses.

"C'est absolument indispensable. Mais il n'y a pas que cela", a déclaré Mme Morano sur Europe 1.

"Nous avons une loi qui date de 1905 sur la laïcité, nous avons vécu en pleine harmonie jusqu'en 1989, c'est-à-dire que pendant 84 ans il ne s'est rien passé, et nous avons connu les premières difficultés avec le port du voile à l'école, celles qui ont tenté d'instaurer cette volonté de porter le voile à l'école. Il nous a fallu légiférer à cette époque-là, et nous voyons bien que la situation, même si nous l'avons réglée à l'école, se dégrade dans les quartiers", a jugé l'eurodéputée, conseillère politique de Laurent Wauquiez à la tête des Républicains (LR).

Alors que "rien n'est fait pour les fermer", "il faut fermer toutes les mosquées qui posent problème. Il faut que l'autorité de l'Etat reprenne ses droits dans les quartiers", a-t-elle dit. Selon elle, "cette religion (...) aujourd'hui pose un problème en France, il faut le dire, nous avons un problème avec l'islam, l'islam aujourd'hui est dévoyé par ceux qui veulent le radicaliser, par les islamistes, nous avons vécu les attentats", a également déclaré Mme Morano.

"Nous avons un problème avec cette religion parce que nous avons un problème d'organisation, parce que nous avons un problème de ces prêches, de financement des mosquées", a-t-elle poursuivi.

"Il y avait une centaine de mosquées dans les années 1970, il y en a 2.500 aujourd'hui. Nous ne savons pas exactement combien de lieux de prière". Or "quand il n'y a pas de contrôle de la manière dont c'est prêché à l'intérieur, on voit bien que ça pose un problème", a-t-elle dit.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.20
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

Le Premier ministre, qui visitait vendredi une usine L'Oréal, n'est pas inquiet après l'annonce par Nestlé de la non reconduction du pacte d'actionnaires qui le lie à la famille Bettencourt…

Publié le 16/02/2018

Le Gabon a annoncé vendredi la réquisition de la SEEG, filiale eau et électricité du groupe français, ainsi que son intention de résilier son contrat de concession.

Publié le 16/02/2018

Le désaccord concernant les conditions de diffusion des chaînes de TF1 sur le réseau d'Orange se poursuit. Orange a annulé des campagnes publicitaires prévues sur TF1...

Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

CONTENUS SPONSORISÉS