En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 966.61 PTS
+0.8 %
5 972.0
+0.9 %
SBF 120 PTS
4 697.37
+0.89 %
DAX PTS
13 360.15
+0.58 %
Dow Jones PTS
28 135.38
+0.01 %
8 487.71
+0. %
1.114
+0.17 %

Mobilisation du 5 décembre: l'Assemblée ne siégera pas

| AFP | 478 | 3 par 1 internautes
L'Assemblée nationale a indiqué mardi qu'elle ne siégera pas jeudi, jour de mobilisation contre la réforme des retraites, reportant ainsi la journée dédiée aux propositions du groupe PS au 12 décembre, a-t-on appris de source parlementaire
L'Assemblée nationale a indiqué mardi qu'elle ne siégera pas jeudi, jour de mobilisation contre la réforme des retraites, reportant ainsi la journée dédiée aux propositions du groupe PS au 12 décembre, a-t-on appris de source parlementaire ( KENZO TRIBOUILLARD / AFP/Archives )

L'Assemblée nationale ne siégera pas jeudi, jour de mobilisation contre la réforme des retraites, une décision exceptionnelle pour ce motif et diversement appréciée par les groupes politiques.

La décision, déjà en vue la semaine dernière, a été entérinée mardi en conférence des présidents de l'Assemblée, qui rassemble autour de Richard Ferrand (LREM) notamment les présidents de groupes politiques et le ministre des Relations avec le Parlement.

L'Assemblée restera néanmoins ouverte pour les travaux en commission, même si une partie du personnel compte faire grève.

La cheffe de file des députés socialistes Valérie Rabault avait demandé il y a huit jours que cette journée dédiée aux propositions de son groupe ("niche parlementaire") soit reportée au vu des mouvements sociaux annoncés.

Richard Ferrand s'y était montré favorable, jugeant dans un courrier en fin de semaine dernière "primordial que ces séances réservées aux groupes d'opposition et aux groupes minoritaires, prévues par la Constitution, puissent se dérouler dans les meilleures conditions".

Les députés changent régulièrement l'ordre du jour et suspendent parfois leurs travaux en séance pour des hommages notamment. L'Assemblée se trouve aussi parfois paralysée pour des raisons politiques comme dans l'affaire Benalla à l'été 2018. Mais les services de l'Assemblée ne trouvent pas trace d'une telle interruption dans le cadre d'un mouvement social par le passé. Au plus fort de la contestation en 1995, le 12 décembre, l'Assemblée avait notamment siégé.

Ne pas siéger jeudi, "c'est heureux et sage et pour tout vous dire, c'est pratique comme ça on sera dans les manifs", a notamment jugé Sébastien Jumel, porte-parole des députés communistes.

Pour Jean-Christophe Lagarde (UDI-Agir), la situation est particulière, car pour les socialistes, "ça bousillait leur seule journée de l'année". Il demanderait "la même chose" s'il était concerné.

En revanche, le chef de file des élus LR Damien Abad a jugé "assez surprenant de voir le calendrier modifié sous la pression des grévistes", déplorant lors d'un point presse que l'Assemblée soit "prise en otage".

C'est "un mauvais signal", "le gouvernement plie", a-t-il insisté auprès de l'AFP, soulignant que LR n'avait pas changé de position, ayant été le seul groupe à ne pas appuyer la demande de report des socialistes la semaine passée.

"L'Assemblée ne ferme pas et les députés ne font pas grève", a souligné de son côté le patron du groupe LREM, Gilles Le Gendre, relevant que "les grévistes n'ont pas revendiqué la suspension" des travaux.

"Ce n'était pas une journée ordinaire" et "c'est une bonne manière" à l'égard du groupe PS, a ajouté le patron du groupe majoritaire.

"Si cela avait été une journée avec un ordre du jour gouvernemental, il n'y aurait sans doute pas eu de changement", d'après une source parlementaire.

Sept textes socialistes devaient être au menu de la "niche" PS, la seule de la session parlementaire, dont une proposition de loi pour reconnaître le crime d'"écocide".

La "niche" PS a été reportée au 12 décembre, ce qui entraîne des effets collatéraux: la proposition de loi LR sur les violences conjugales qui devait être examinée une dernière fois ce jour-là par les députés est avancée à la veille, tandis que le projet de loi antigaspillage qui était aussi au menu continuera d'être examiné le vendredi 20.

parl-chl-reb/jk/cb

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/12/2019

NVIDIA constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call M665S émis par SOCIETE…

Publié le 16/12/2019

AXA a finalisé l’acquisition de la participation résiduelle de 50 % d’AXA Tianping pour un montant de 4,6 milliards de RMB, soit 590 millions d’euros. La réalisation de la transaction fait…

Publié le 16/12/2019

Electrolux a émis un avertissement concernant ses performances sur le marché nord américain. Le géant de l'électroménager s'attend à 70 millions de dollars de coûts supplémentaires au…

Publié le 16/12/2019

PSA Groupe aurait franchi un nouvel écueil...