En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 105.44 PTS
-0.22 %
5 120.00
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 105.06
+0.03 %
DAX PTS
11 596.19
+0.06 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.144
-0.12 %

Mineurs isolés: Philippe vise une "solution conforme" aux demandes des départements

| AFP | 290 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre Edouard Philippe quittant l'Elysée après un conseil des ministres le 18 octobre 2017
Le Premier ministre Edouard Philippe quittant l'Elysée après un conseil des ministres le 18 octobre 2017 ( ludovic MARIN / AFP )

Edouard Philippe entend annoncer vendredi à Marseille une "solution conforme à ce que souhaitent les départements" sur le dossier de la prise en charge des mineurs isolés étrangers, a indiqué le Premier ministre jeudi sur Public Sénat.

Face à l'explosion du nombre de ces mineurs étrangers dits "isolés" ou "non accompagnés" du fait de la crise migratoire en Méditerranée, les départements, qui ont la responsabilité de leur prise en charge, demandent l'assistance de l'Etat.

"Ils ont raison, il faut qu'on trouve une solution, parce qu'on ne peut pas les laisser dans cette situation qui s'accroît", a reconnu Edouard Philippe, invité de la matinale de Public Sénat.

"Il faut que nous permettions aux départements de ce qui relève explicitement de leurs compétences et que l'Etat prenne à sa charge des choses qui relèvent de compétences plus régaliennes, c'est à dire d'une capacité à décider notamment de la majorité ou de la minorité" des jeunes étrangers arrivés en France, a-t-il expliqué.

"Je dirai (vendredi) les conditions dans lesquelles nous voulons mettre en oeuvre ces mesures", a poursuivi M. Philippe.

L'Association des départements de France, qui accueille M. Philippe vendredi lors de son congrès à Marseille, chiffre à un milliard d'euros par an le surcoût de la très forte hausse du nombre de ces immigrés adolescents, qui ne sont pas expulsables s'ils ont moins de 18 ans.

Une des difficultés consiste à vérifier leur âge réel.

"La bonne façon de régler le problème, ce n'est pas simplement de faire du bonneteau financier sur le thème +vous faisiez ça, on va financer ça, on va mettre un tube+ (...) mais de dire comment on fait pratiquement", a souligné le chef du gouvernement.

"Je pense que nous trouverons des solutions qui sont conformes à ce que souhaitent les départements et conformes à ce que nous souhaitons", a assuré M. Philippe.

La Garde des Sceaux Nicole Belloubet avait déjà annoncé mardi au Sénat que le Premier ministre ferait vendredi l'annonce "d'un plan d'action très concret".

Le Premier ministre est très attendu par les départements sur un autre dossier: le financement des allocations individuelles de solidarité, en particulier du RSA, qui pèsent lourdement sur les finances départementales.

M. Philippe a dit avoir fait part à l'ADF de sa "disponibilité" sur ce sujet. "J'ai bon espoir que nous arrivions (à une solution", a-t-il glissé sur Public Sénat.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Plus forte baisse de l’indice SBF 120 et de loin, Sopra Steria flanche de 18,14% à 99,05 euros au lendemain de son profit warning. La société de services informatiques et de logiciels bancaires…

Publié le 19/10/2018

Sopra Steria, qui n'arrivait pas à coter à l'ouverture compte tenu d'un flux vendeur trop important, s'effondre de % à euros à la reprise des...

Publié le 19/10/2018

Michelin a révisé ses scénario de marché pour 2018, notamment en Chine, compte tenu de la baisse significative des marchés Tourisme camionnette et Poids lourd sur la fin du troisième trimestre…

Publié le 19/10/2018

Le chiffre d'affaires semestriel de la filiale cotée d'Eurofins ressort à 12,13 ME, contre 12,72 ME enregistrés en 2017, en baisse de -4...

Publié le 19/10/2018

Bouygues plonge de près de 7% en début de séance ce vendredi à 33,91 euros, dans un volume chargé, après l'avertissement lancé hier soir sur les...