En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 429.20 PTS
-
5 429.00
+0.00 %
SBF 120 PTS
4 346.62
-
DAX PTS
12 540.73
-
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Migrants: le sommet européen sera "difficile", prévient Griveaux

| AFP | 167 | Aucun vote sur cette news
Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, à la sortie du Conseil des ministres à l'Elysée le 6 juin 2018 à Paris
Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, à la sortie du Conseil des ministres à l'Elysée le 6 juin 2018 à Paris ( Alain JOCARD / AFP/Archives )

Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a jugé samedi que le sommet européen fin juin, largement consacré à l'immigration, serait "difficile", notamment en raison du "boycott" d'un mini-sommet préparatoire dimanche par des pays d'Europe centrale.

"Sur les propositions qu'a faites le président de la République (...) sur une autorité migratoire européenne, sur le renforcement de Frontex (...) la chancelière allemande a bougé il y a 15 jours", a soutenu le porte-parole sur Europe 1.

"Ce sera évidemment au menu des discussions du week-end et du Conseil européen, qui sera difficile la semaine prochaine", a-t-il poursuivi.

La chancelière allemande Angela Merkel a exclu vendredi qu'il puisse y avoir une "solution" européenne sur les migrants au sommet de l'UE des 28 et 29 juin, dont dépend largement sa survie politique.

"Pour l'instant, il y a des positions qui sont loin d'être rapprochées", a observé M. Griveaux, déplorant les "positions de boycott" des pays du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie).

Ces quatre pays d'Europe centrale, favorables à une ligne dure sur l'immigration, ont exclu jeudi de participer à un mini-sommet européen sur le sujet organisé à Bruxelles dimanche, rendant hypothétique l'élaboration d'un consensus souhaité notamment par l'Allemagne et la France au sommet des 28-29 juin.

Selon un document de travail provisoire obtenu par l'AFP, les participants à la réunion prévoient la mise en place d'un "mécanisme de solidarité efficace" avec des quotas de répartition obligatoires des migrants entre les pays membres, un chiffon rouge pour les pays de Visegrad.

"On ne peut pas bénéficier des avantages (de l'Union européenne) sans en respecter les valeurs fondamentales " de "solidarité entre les pays européens", a lancé le porte-parole du gouvernement, évoquant "une crise de nos valeurs, de notre socle fondamental".

M. Griveaux a par ailleurs rejeté les accusations contre l'accueil d'un nombre insuffisant de migrants en France. "L'an dernier, nous avons eu 100.000 demandes d'asile, ce sont 32.000 qui ont été acceptées", a-t-il précisé, martelant que "la France prend sa part" en suivant une ligne difficile d'"humanité" et de "fermeté".

"La gauche vous explique que vous êtes des fascistes, la droite que vous êtes des laxistes", a déploré le secrétaire d'Etat, fustigeant un "discours" qui "fait monter les nationalistes".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Ingenico a annoncé la nomination de Nicolas Huss au poste de Chief Operating Officer (COO). "Cette nouvelle fonction accélèrera la mise en cohérence des offres et l'efficacité commerciale du…

Publié le 16/07/2018

Ceux qui misaient sur une victoire de l'équipe de France de football pour doper le marché parisien ce lundi seront déçus : le CAC40 est...

Publié le 16/07/2018

Altice annonce le succès du refinancement d'une partie de son endettement...

Publié le 16/07/2018

Antalis se renforce dans la "Communication Visuelle" en rachetant la société roumaine Verla...