En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 088.34 PTS
-0.26 %
5 088.50
-0.25 %
SBF 120 PTS
4 069.34
-0.23 %
DAX PTS
11 455.76
-0.14 %
Dowjones PTS
25 338.03
+0.20 %
6 831.11
+0.00 %
1.131
+0.18 %

Migrants: Hamon dénonce un "retour à l'ordre" et en appelle à Cohn-Bendit

| AFP | 311 | Aucun vote sur cette news
Benoît Hamon au Mans (Sarthe) , le 2 décembre 2017
Benoît Hamon au Mans (Sarthe) , le 2 décembre 2017 ( JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP/Archives )

Benoît Hamon a dénoncé mardi à Tours "le retour à l'ordre et à l'arbitraire dans une partie de la haute fonction publique", et étrillé Daniel Cohn-Bendit, à qui il a lancé un appel pour qu'il prenne position en faveur des migrants.

Le candidat malheureux du parti socialiste à l'élection présidentielle a estimé que le refus "stupéfiant" de le laisser s'exprimer le 6 février prochain dans l'enceinte de la faculté de droit de Toulon était "assez symptomatique de ce retour à l'ordre et à l'arbitraire dans une partie de la haute fonction publique et dans certains milieux très proches du pouvoir en place".

"Qui ne voit pas ces préfets, qui dissuadent les migrants de faire valoir leurs droits ? Dans certaines régions, la police a ordre d'arracher les effets personnels, de gazer des migrants, qui sont des pauvres parmi les pauvres", a-t-il poursuivi après avoir rencontré des étudiants de l'université de Tours.

Evoquant Mai 1968, dont le 50e anniversaire est célébré cette année, M. Hamon, visant l'ancien leader étudiant Daniel Cohn-Bendit, a jugé "incroyable de voir aujourd'hui des soixante-huitards qui ont mené des combats contre l'ordre établi être maintenant les porte-parole de l'ordre établi".

"J'imagine que le jeune Cohn-Bendit de 1968 aurait dit +merde+ à Macron et au Cohn-Bendit d'aujourd'hui : j'aime bien le Danny de 68 pour le souffle et l'espérance qu'il a levés, j'aime un peu moins le Cohn-Bendit qui remet le couvercle de plomb sur la marmite, comme il le fait aujourd'hui quand il soutient Emmanuel Macron".

"Je l'invite à nous aider au moins pour qu'on ait en France une attitude juste et humaine vis-à-vis des migrants", a-t-il conclu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 14/11/2018

Theresa May quitte le 10 Downing Street à Londres, le 14 novembre 2018 ( Ben STANSALL / AFP )Le gouvernement britannique s'est réuni mercredi après-midi autour de la Première ministre Theresa…

Publié le 14/11/2018

Les forces pro-gouvernementales stationnent devant une usne, dan sle port yéménite d'Hodeida, le 13 novembre 2018 ( STRINGER / AFP )Le gouvernement des Emirats arabes unis, pilier avec l'Arabie…

Publié le 14/11/2018

L'ex-Première Dame des États-Unis, Michelle Obama, lors du lancement de son livre "Devenir", à Chicago, le 13 novembre 2018. ( JIM YOUNG / AFP )Les quelque 4.000 places prévues pour assister…

Publié le 14/11/2018

Vladimir Poutine s'exprime devant le forum économique de Davos le 28 janvier 2009 ( ERIC PIERMONT / AFP )Davos sans vodka ni caviar? Si la Russie menace de boycott le grand raout de l'économie…

Publié le 14/11/2018

Un modèle porte des bijoux de Marie-Antoinette, notamment un collier orné d'une perle naturelle d'une taille exceptionnelle en forme de poire, lors d'une séance photo le 19 octobre 2019 à…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

Dans le sillage du baril de pétrole, CGG met fin à une série baissière de six séances au cours desquelles le groupe parapétrolier aura perdu près de...

Publié le 14/11/2018

  Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11 du Règlement Général de…

Publié le 14/11/2018

Les travaux doivent débuter en avril 2019

Publié le 14/11/2018

Par courrier reçu le 14 novembre 2018 par l'AMF, le groupe familial Deconinck a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir franchi en hausse,...

Publié le 14/11/2018

Euroland Corporate reste 'acheteur' d'OL Groupe après la publication de chiffres trimestriels qualifiés de 'solides' par le broker...