En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 557.67 PTS
-
5 519.00
-
SBF 120 PTS
4 397.99
-
DAX PTS
12 282.60
-0.25 %
Dowjones PTS
26 462.08
-0.51 %
7 816.92
+0.42 %
1.113
-0.03 %

Migrants en Méditerranée: "les ONG ont pu se faire complices des passeurs", estime Castaner

| AFP | 657 | 4.63 par 8 internautes
Christophe Castaner donne une conférence de presse place Beavau à Paris, le 5 avril 2019
Christophe Castaner donne une conférence de presse place Beavau à Paris, le 5 avril 2019 ( KENZO TRIBOUILLARD / AFP )

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a estimé vendredi que les ONG chargées de secourir les migrants en méditerranée "ont pu se faire complices" des passeurs, les appelant à "avoir une attitude responsable".

Tout en assurant que "les ONG jouent un rôle essentiel pour apporter de l'aide aux migrants", le ministre a dénoncé "une réelle collusion" ayant pu se produire avec les passeurs dans certains cas, lors de la conférence de presse finale des ministres de l'Intérieur du G7 à Paris.

"On a observé que certaines ONG étaient en contact téléphonique avec des passeurs", a-t-il notamment relevé, jugeant que "les ONG dans ce cas là ont pu se faire complices des passeurs".

La veille, le ministre italien de l'Intérieur, Matteo Salvini, avait dénoncé devant la presse le rôle des ONG en Méditerranée en affirmant avoir reçu le soutien de ses collègues français, allemand et britannique et de l'ensemble du G7 sur sa position.

"A ma grande satisfaction, je ne suis pas le seul à avoir des doutes sur les ONG en Méditerranée. Ce n'est pas une position léghiste (de son parti, La Ligue) ou souverainiste", avait-il ajouté.

Interrogé vendredi sur un soutien aux propos de son homologue italien, M. Castaner a souligné que c'est "la majorité précédente en Italie qui avait établi que dans certaines circonstances et dans certains cas, certains bateaux d'ONG avaient des liens particuliers avec des réseaux de passeurs".

"Ces faits remontent à juillet 2017", a-t-il ajouté. "Ne cherchez pas à interpréter le fait que je vous rappelle cela comme un soutien ou un lien particulier qui existe avec Matteo Salvini", a dit M. Castaner.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
8 avis
Note moyenne : 4.63
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/04/2019

Dontnod Entertainment publie un chiffre d'affaires de 14,3 millions d'euros en croissance de 48% pour l'exercice 2018, lié au succès de Vampyr écoulé...

Publié le 25/04/2019

Suez et le gouvernement argentin ont conclu et mis en oeuvre un accord transactionnel de règlement en application de la sentence que le CIRDI, centre...

Publié le 25/04/2019

3M a dévissé de plus de 13% en séance à Wall Street, plombé par son avertissement...

Publié le 25/04/2019

Pour le premier trimestre 2019, le chiffre d'affaires d'Ipsos a atteint un niveau record de 422,1 millions d'euros, en croissance de 15% par rapport...

Publié le 25/04/2019

Le chiffre d'affaires de Prodways au premier trimestre 2019 s'établit à 17,4 millions d'euros, soit une hausse de +28,9% par rapport au premier...