En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 388.85 PTS
-0.52 %
5 374.00
-0.76 %
SBF 120 PTS
4 304.02
-0.72 %
DAX PTS
12 517.41
-1.33 %
Dowjones PTS
25 070.02
+0.02 %
7 374.32
+0.30 %
1.171
+0.55 %

Migrants: Collomb veut un "protocole additionnel" aux accords du Touquet

| AFP | 240 | Aucun vote sur cette news
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, le 3 janvier 2018 à Paris
Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, le 3 janvier 2018 à Paris ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb veut "un protocole additionnel" aux accord du Touquet de 2004, qui fixent la frontière britannique à Calais, avec notamment "une prise en charge d'un certain nombre de coûts" par les Britanniques, explique-t-il dans un entretien au Parisien.

Le président français Emmanuel Macron et la Première ministre britannique Theresa May se retrouvent jeudi pour un sommet franco-britannique à Sandhurst, au sud de Londres.

La question des migrants, et en particulier "les moyens d'améliorer la gestion commune de la frontière à Calais", où les migrants affluent depuis plus de 20 ans dans l'espoir de se rendre en Grande-Bretagne, seront au menu des discussions lors du sommet, a indiqué l'Elysée le 7 janvier.

Deux jours avant le sommet, Emmanuel Macron et Gérard Collomb se rendront à Calais.

La frontière britannique est fixée à cette ville portuaire depuis les accords du Touquet en 2004, dont la renégociation a régulièrement été évoquée.

"Je souhaite aboutir à un protocole additionnel à ces accords et à des mesures concrètes de prise en charge d'un certain nombre de coûts par les Britanniques", a déclaré le ministre de l'Intérieur au Parisien daté de dimanche.

Il souhaite également de la part des Britanniques "des mesures concrètes de prise en charge (...) d'un plus grand nombre de personnes, au titre de l'accueil des réfugiés et des mineurs non accompagnés".

"La solution miracle n'existe pas mais il y a des choses à améliorer", avait souligné de son côté début janvier Emmanuel Macron auprès de journalistes.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Des chiffres mitigés

Publié le 20/07/2018

Par courrier reçu le 20 juillet 2018 par l'AMF, la société anonyme Dorval Asset Management1, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la...

Publié le 20/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/07/2018

BVF Partners LP poursuit sa montée au capital d'Erytech Pharma...

Publié le 20/07/2018

Par courrier reçu le 20 juillet 2018 par l'AMF, la société par actions simplifiée Lafayette Pierre a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir...