En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 051.84 PTS
-0.34 %
5 057.00
-0.23 %
SBF 120 PTS
4 046.06
-0.22 %
DAX PTS
11 416.24
+0.03 %
Dowjones PTS
25 080.50
-0.81 %
6 769.87
+0.00 %
1.129
-0.17 %

Menaces d'attaques visant Macron: quatre sympathisants de l'ultradroite présentés à la justice

| AFP | 193 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron au Mémorial de Thiepval dans la Somme, le 9 novembre 2018
Emmanuel Macron au Mémorial de Thiepval dans la Somme, le 9 novembre 2018 ( LUDOVIC MARIN / POOL/AFP/Archives )

Les quatre sympathisants de l'ultradroite qui avaient évoqué un projet d'attaque contre le président Macron lors des commémorations du 11-Novembre, vont être présentés à la justice dans la journée en vue de leur mise en examen, a-t-on appris samedi de source judiciaire.

Ces quatre hommes arrêtés mardi en Moselle par les services antiterroristes, vont être présentés à des juges d'instruction dans le cadre de l'ouverture par le parquet de Paris d'une information judiciaire, pour "association de malfaiteurs terroriste criminelle" et infractions à la législation sur les armes en relation avec une entreprise terroriste.

Le parquet a requis leur placement en détention provisoire.

Au total, six suspects âgés de 22 à 62 ans, dont un ancien militaire, avaient été interpellés par la DGSI lors de ce coup de filet mené dans la mouvance de l'ultradroite, le troisième en dix-huit mois.

Deux d'entre eux, un homme interpellé en Ille-et-Vilaine et une femme de 61 ans arrêtée dans un petit village de l'Isère, ont vu leur garde à vue levée jeudi et vendredi.

Ces "sympathisants de l'ultradroite", "à tendance survivaliste", étaient suivis par les services de renseignement, selon une source proche du dossier.

Des armes à feu ont été retrouvées aux domiciles des suspects.

Dans des échanges téléphoniques, des membres de ce groupuscule avaient évoqué des projets, dont celui de s'attaquer au président de la République, selon cette source.

"Le projet d'attaque ne semble pas abouti mais on trouve tout de même en toile de fond les commémorations du 11-Novembre", avait expliqué une source proche de l'enquête à l'AFP. Le parquet avait ouvert une enquête préliminaire dès le 31 octobre.

C'est parce que l'un d'eux, Jean-Pierre B., domicilié en Isère (sud-est), s'est déplacé "dans l'est" de la France, alors qu'Emmanuel Macron s'y trouvait pour les commémorations, que les services de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) sont intervenus, selon la source proche du dossier.

Interpellé en Moselle, Jean-Pierre B. était notamment en possession d'un poignard.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2018

D'un point de vue graphique, le titre poursuit sa progression après avoir dépassé le 29 octobre dernier une oblique baissière de moyen terme. Du côté des indicateurs techniques, le RSI…

Publié le 15/11/2018

Le secteur bancaire est désormais en nette baisse, les valeurs britanniques en tête en raison de l’augmentation du risque lié à un Brexit sans accord. En effet, la Première ministre Theresa…

Publié le 15/11/2018

La compagnie américaine Delta Air Lines aurait commandé 10 Airbus A330neo, selon les informations de Reuters. Airbus avait annoncé vendredi une commande de 10 A330neo lors de son dernier bilan…

Publié le 15/11/2018

Par courrier reçu le 14 novembre 2018 par l'AMF, la société new-yorkaise BlackRock Inc...