5 374.28 PTS
+0.63 %
5 369.00
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 276.06
+0.58 %
DAX PTS
13 183.39
+0.96 %
Dowjones PTS
23 591.42
+0.69 %
6 371.74
+1.00 %
Nikkei PTS
22 416.48
+0.70 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Menaces contre Charlie hebdo: Wauquiez demande à Macron de s'exprimer

| AFP | 175 | Aucun vote sur cette news
Laurent Wauquiez, candidat à la présidence du parti Les Républicains, lors d'une réunion publique à Souvigny-en-Sologne, dans le Loir-et-Cher, le 30 septembre 2017
Laurent Wauquiez, candidat à la présidence du parti Les Républicains, lors d'une réunion publique à Souvigny-en-Sologne, dans le Loir-et-Cher, le 30 septembre 2017 ( GUILLAUME SOUVANT / AFP )

Laurent Wauquiez, candidat à la présidence de LR, a demandé à Emmanuel Macron de "s'exprimer", après les nouvelles menaces qui pèsent contre Charlie hebdo, mardi sur BFMTV.

"Après l'histoire de Charlie hebdo, après ce qu'ils ont vécu, après les attentats, le fait qu'il y ait à nouveau des menaces contre eux (les journalistes de l'hebdomadaire satirique), mériterait qu'il y ait une parole du président de la République", a affirmé M. Wauquiez.

Selon lui, "on est sur un sujet suffisamment grave, dans lequel c'est bien la liberté d'expression qui, après les drames qu'on a connus, est à nouveau mise en cause".

"Personne ne peut oublier ce qui est arrivé à Charlie hebdo, personne ne doit aussi oublier qu'au-delà des incantations sur +on va poursuivre sur twitter+, la réalité, c'est qu'aujourd'hui, les journalistes de Charlie hebdo vivent l'enfer".

Le Premier ministre Edouard Philippe a souhaité "des poursuites" contre les auteurs de menaces anonymes sur twitter, après les menaces de mort diffusées sur les réseaux sociaux visant Charlie hebdo, à cause d'un dessin à la une de l'hebdomadaire représentant l'islamologue Tariq Ramadan visé par deux plaintes pour viol.

"Quand des journalistes sont inquiétés pour leur liberté d'expression, il faut que l'Etat à tous ses niveaux réagissent. Ca fait une semaine, il est temps que le président s'exprime", a-t-il insisté.

M. Wauquiez a également regretté qu'il ait fallu attendre "les accusations de viol contre Tariq Ramadan pour qu'il tombe. On a laissé cet individu proférer des discours de haine" mais "la liberté d'expression doit s'arrêter quand on est face à l'incitation à la haine et à l'intégrisme le plus brutal".

Il a également regretté qu'"avec la nouvelle loi antiterroriste, on (ait) baissé le niveau de protection des Français".

"Dans le cadre de la loi d'urgence, il était possible de fermer des mosquées qui incitaient à la haine. Dans le cadre de la loi, ce n'est plus possible", a-t-il soutenu, mettant également en garde contre le fait que "130 jihadistes" revenus de Syrie soient "en liberté sur notre sol. Ce n'est pas raisonnable".

"Je veux qu'on comprenne que ce gouvernement va beaucoup trop loin dans la naïveté" et "je réclame qu'on ouvre les yeux", a-t-il conclu.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

Coup de mou

Publié le 21/11/2017

Retour de la spéculation

Publié le 21/11/2017

La JIM Compact ('Jumelle Infrarouge Multifonction') de Safran Electronics & Defense équipe désormais les forces armées de sept pays de l'OTAN...

Publié le 21/11/2017

Orange officialise aujourd'hui, sur le Salon des Maires et des Collectivités Locales, son adhésion à la Fédération des Industriels des Réseaux d'Initiative Publique (FIRIP). Ce rapprochement met…

Publié le 21/11/2017

Vinci Highways (Vinci Concessions) a remporté, via sa filiale UTS, un contrat de 10 ans pour l'exploitation de nouvelles sections totalisant 359 km...

CONTENUS SPONSORISÉS