5 391.64 PTS
+0.21 %
5 391.00
+0.24 %
SBF 120 PTS
4 318.18
+0.23 %
DAX PTS
12 567.42
-0.19 %
Dowjones PTS
24 664.89
-0.34 %
6 774.89
-0.85 %
Nikkei PTS
22 191.18
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Menaces contre Charlie Hebdo: il faut "renforcer notre arsenal législatif"

| AFP | 229 | Aucun vote sur cette news
La ministre de la Justice Nicole Belloubet le 7 novembre 2017 à l'Assemblée nationale à Paris
La ministre de la Justice Nicole Belloubet le 7 novembre 2017 à l'Assemblée nationale à Paris ( FRANCOIS GUILLOT / AFP )

La ministre de la Justice Nicole Belloubet a jugé mercredi qu'"un travail" devait "être fait sur les menaces terroristes sur Internet" afin de "renforcer notre arsenal législatif" après les menaces proférées contre Charlie Hebdo.

"Ce qui se passe à Charlie Hebdo mérite des sanctions, on ne peut pas laisser des menaces être proférées de cette manière sans qu'il y ait des sanctions", a déclaré Nicole Belloubet sur LCI.

L'hebdomadaire satirique, dont une partie de la rédaction a été abattue lors des attentats jihadistes de janvier 2015, a déposé plainte lundi après-midi, après avoir reçu des menaces de mort diffusées sur les réseaux sociaux, à cause d'un dessin représentant l'islamologue Tariq Ramadan, visé par deux plaintes pour viol.

Lundi, le parquet de Paris a ouvert une enquête, confiée à la BRDP (brigade de répression de la délinquance contre la personne) de la police judiciaire, pour "menaces de mort matérialisées par un écrit" et "apologie publique d'un acte de terrorisme" et mardi, le Premier ministre avait indiqué qu'il souhaitait "des poursuites", "afin que des sanctions puissent être prononcées" à l'encontre des auteurs de ces menaces.

Selon la garde des Sceaux, "il y a un travail qui doit être fait sur les menaces terroristes sur Internet", assurant "travailler à renforcer notre arsenal législatif pour pouvoir avoir des sanctions effectives".

"Il faut absolument que nous ayons un arsenal qui soit très puissant de ce côté-là", a-t-elle insisté, promettant des propositions "d'ici le printemps".

"La difficulté est de trouver les responsables, les coupables de ces menaces et de les poursuivre", a ajouté Nicole Belloubet.

Interrogée sur l'exemple allemand, où les sociétés gestionnaires des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter se voient infliger de lourdes amendes si elles ne retirent pas les propos rapidement, la ministre a affirmé que c'était "un exemple qui [méritait] d'être suivi et c'est ce sur quoi nous travaillons".

Dans son édition parue mercredi 31 octobre, le journal avait représenté Tariq Ramadan le pantalon déformé par un énorme sexe en érection, et proclamant: "Je suis le 6e pilier de l'islam". "VIOL La défense de Tariq Ramadan", peut-on lire au-dessus du dessin.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2018

Le réexamen du dossier conduira le CHMP à donner une seconde opinion en juillet 2018...

Publié le 19/04/2018

L'ambition de Groupe Open est d'intégrer à nouveau en 2018, plus de 1.000 nouveaux collaborateurs...

Publié le 19/04/2018

Stellenbosch Vineyards représentait en 2017 un chiffre d'affaires de 13,5 ME...

Publié le 19/04/2018

Ces contrats sont dédiés au domaine naval...

Publié le 19/04/2018

Le chiffre d'affaires 2018 budgété pour cette activité était de 7,7 ME...