En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-0.36 %
5 416.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-0.30 %
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 597.35
-

Estrosi: l'affaiblissement d'EI en Syrie va renforcer "la cinquième colonne" en France

| AFP | 332 | Aucun vote sur cette news
Le président de la région PACA Christian Estrosi le 16 juillet 2016 à Nice
Le président de la région PACA Christian Estrosi le 16 juillet 2016 à Nice ( Valery HACHE / AFP/Archives )

Le maire LR de Nice Christian Estrosi a estimé vendredi que les victoires remportées sur le groupe Etat islamique (EI) en Syrie allaient "renforcer" la menace terroriste et la "cinquième colonne" présente selon lui en France.

"On a rencontré des victoires importantes en Syrie (...) mais attention, les victoires remportées en Syrie, en Irak, au Mali" représentent "des menaces à un niveau plus élevé chez nous", a affirmé Christian Estrosi sur CNews.

"La cinquième colonne que j'ai dénoncée (...) elle est plus que présente aujourd'hui, parce qu'étant désormais extrêmement affaiblie en Syrie notamment, elle va se renforcer chez nous", a-t-il dit.

"A partir du moment où le terrorisme n'aura plus ses terres de prédilection pour pouvoir imposer sa vision", il voudra frapper en France, a-t-il ajouté, persuadé que la menace est "là, rampante".

M. Estrosi estime que les jihadistes français qui souhaitent rentrer "doivent être mis à l'isolement, arrêtés et définitivement empêchés de nuire" tout comme leurs "conjoints" qui "les ont accompagnés". Les enfants constituent en revanche "un problème humanitaire", qui doit être traité "au cas par cas", a-t-il dit.

L'élu de Nice estime que "le problème est l'islam radical". "Comment se peut-il qu'avec l'affaire Tariq Ramadan, les plus hauts dignitaires musulmans de notre pays ne soient pas les premiers à dénoncer le comportement de Tariq Ramadan ?", a-t-il demandé. "J'attends (...) du président Macron d'aborder ce sujet de face et de dire clairement les choses", a-t-il dit.

Pour M. Estrosi, "cette guerre" contre le terrorisme en France, "il faut la mener à l'israélienne". "Cela veut dire", par exemple, "que chaque citoyen qui a envie d'être volontaire (...) peut devenir lui-même un agent de sécurité, un auxiliaire de renseignement pour l'ensemble de nos propres services", pourquoi pas "avec une application sur un smartphone", a-t-il expliqué.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...