En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 426.92 PTS
-0.04 %
5 424.50
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 344.90
-0.04 %
DAX PTS
12 527.60
-0.10 %
Dowjones PTS
25 019.41
+0.38 %
7 375.82
+0.00 %
Nikkei PTS
22 597.35
+1.85 %

Mélenchon: Rugy n'est pas "le papa de l'Assemblée, ni directeur d'école"

| AFP | 578 | 5 par 1 internautes
Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le 5 décembre 2017 à l'Assemblée nationale Paris
Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, le 5 décembre 2017 à l'Assemblée nationale Paris ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a accusé mercredi le président de l'Assemblée nationale François de Rugy d'être "en plein dérapage dans l'autoritarisme", alors qu'il n'a pas été élu "papa de l'Assemblée, ni directeur d'école".

"On assiste à un effet de la théorie du ruissellement appliquée à l'autorité: ça descend du château avec la désinvolture et l'allure monarchique que dorénavant tout le monde a pu observer. Et ça descend d'étage en étage jusqu'à celui de M. de Rugy, où les choses, là, virent à l'aigre", a déclaré le député des Bouches-du-Rhône devant la presse.

"Cet homme confond la mission qui lui a été confiée (...) présider une Assemblée, c'est être premier parmi les siens, il n'a pas été élu papa de l'Assemblée, ni directeur de l'école", a-t-il insisté, lors de ce point de presse visant notamment à dénoncer la confirmation de la sanction infligée à l'élu LFI François Ruffin, après le port d'un maillot de foot dans l'hémicycle.

En signe de protestation "contre l'autoritarisme" du président LREM de l'Assemblée et la confirmation de cette sanction par le bureau de la chambre basse dans la matinée, les Insoumis ont annoncé leur décision de boycotter l'invitation au traditionnel pot de fin d'année organisé par le président de l'Assemblée mercredi soir.

M. Mélenchon a aussi reproché au président de l'Assemblée d'avoir "tout à coup" menacé mardi lors des questions au gouvernement qu'il n'y ait "plus de questions" si le brouhaha persistait. "Pour qui il se prend? C'est l'article 48-6 de la Constitution, c'est pas: M. de Rugy rentre dans la salle et la Constitution est changée", a-t-il martelé.

A ses yeux, "on voit là comment la crise d'autorité est une sorte de crise de nerfs qui (...) l'amène à des comportements lamentables", a martelé le responsable Insoumis.

Il a aussi jugé "très intéressant de voir comment tous ces gens se figurent que dès lors qu'ils exercent une charge, tout leur est dû".

"Par exemple, ils partent en avion, c'est organisé en dépit du bon sens (...) si bien que ça donne l'épisode calédonien", a-t-il affirmé en allusion au recours du Premier ministre Edouard Philippe à un vol privé à 350.000 euros. "Je pense qu'ils ne se sont même pas posé la question de savoir au départ comment ils règleraient leur trajet", a affirmé M. Mélenchon.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

LES SUMMER DAYS

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 16 juillet 2018

CODE OFFRE : SUMMER18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

Avec maintien du droit préférentiel de souscription

Publié le 16/07/2018

Lundi 16 juillet 2018A 11h00 en zone euroBalance commerciale de mai.A 14h30 aux Etats-UnisVentes au détail de juin.Indice manufacturier "Empire State" de la Fed de New York pour juillet.A 16h00 aux…

Publié le 16/07/2018

Orchestra-Prémaman dévoile un chiffre d'affaires du premier trimestre (1er mars au 31 mai 2018) de 140,4 ME en baisse de -8,9%, "du fait d'un...

Publié le 16/07/2018

Carmina Abad Sanchez prend la tête des opérations dans la région

Publié le 16/07/2018

Antalis a acquis le distributeur roumain de supports de communication visuelle Verla, qui réalise un chiffre d'affaires annuel d'environ 8 millions d'euros. Cette opération est soumise à…