En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-
5 090.00
-0.08 %
SBF 120 PTS
4 073.02
-
DAX PTS
11 614.16
-
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
-1.24 %
1.157
-0.08 %

Mélenchon: Macron est "l'ennemi de la francophonie" en soutenant la candidate rwandaise

| AFP | 312 | 2.33 par 3 internautes
Le leader de La France insoumise Jean-luc Mélenchon à l'Assemblée nationale, le 2 octobre 2018
Le leader de La France insoumise Jean-luc Mélenchon à l'Assemblée nationale, le 2 octobre 2018 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Le leader de La France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a estimé jeudi qu'Emmanuel Macron est "l'ennemi de la francophonie" en soutenant la candidate d'un Rwanda "grossièrement anglophile" à la tête de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

En poussant la candidature de la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo, "Macron se fait l'ennemi de la francophonie. Il montre sa fascination morbide pour la langue du libéralisme et des États-Unis", a affirmé le député des Bouches-du-Rhône dans un communiqué.

Mme Mushikiwabo est l'actuelle ministre des Affaires étrangères du Rwanda, "c'est-à-dire une membre du régime dictatorial de Paul Kagame (...) au pouvoir depuis 18 ans", a ajouté l'ex-candidat à l'élection présidentielle.

"Le régime est si grossièrement anglophile que l'accession de sa ministre des Affaires étrangères à la tête de l’OIF a donné lieu à la publication d’une tribune par quatre anciens ministres (français chargés) de la francophonie pour s'y opposer", a poursuivi M. Mélenchon en faisant référence au texte publié dans Le Monde en septembre par Charles Josselin, Pierre-André Wiltzer, Hélène Conway-Mouret et André Vallini.

La présidente du Rassemblement national Marine Le Pen s'est elle aussi dite "indignée" jeudi du soutien de la France à la candidature de Mme Mushikiwabo.

La Francophonie, réunie à partir de jeudi à Erevan en Arménie, doit nommer à sa tête cette diplomate rwandaise de 57 ans, consacrant ainsi la victoire de l'Afrique, mais aussi celle du président français Emmanuel Macron, héraut d'une vision plurilinguiste de la défense du français.

Le président du Rwanda Paul Kagame, président en exercice de l'Union africaine, a jeté tout son poids derrière la candidature de Mme Mushikiwabo, qui a suscité des réserves, son pays étant dénoncé par certaines ONG pour des violations des droits de l'Homme.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 2.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

L'Eanm est le congrès de référence pour le secteur de la médecine nucléaire

Publié le 15/10/2018

Performance au rendez-vous...

Publié le 15/10/2018

Les deux sociétés de communications et d'électronique de défense Harris et L3 ont annoncé dimanche une "fusion entre égaux", qui créera un ensemble affichant des ventes annuelles de 16 Mds$.

Publié le 15/10/2018

Le projet bénéficiera d'un contrat de rémunération d'une durée de 10 ans à compter de sa mise en service prévue à la fin de l'année 2019...

Publié le 15/10/2018

Muriel Benedetto Marmilloud travaillera aux côtés du Président Directeur Général, Olivier Jallabert...