5 271.52 PTS
+0.29 %
5 262.5
+0.19 %
SBF 120 PTS
4 222.44
+0.21 %
DAX PTS
12 403.15
+0.14 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.00 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 925.10
-1.01 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Mélenchon: Macron appouve-t-il une "intervention militaire américaine" au Venezuela?

| AFP | 352 | Aucun vote sur cette news
Jean-Luc Mélenchon aux journées de la France insoumise à Marseille, le 27 août 2017
Jean-Luc Mélenchon aux journées de la France insoumise à Marseille, le 27 août 2017 ( BERTRAND LANGLOIS / AFP )

Le leader de La France insoumise Jean-Luc Mélenchon a vertement interpellé mercredi le président Emmanuel Macron, qui a qualifié de "dictature" le régime de Nicolas Maduro au Venezuela, interrogeant: "Le président français approuverait-il une intervention militaire des États-Unis ?"

"Si le président français considère que Nicolas Maduro est un dictateur cela veut-il dire qu'il condamne la droite vénézuélienne qui a décidé de participer aux prochaines élections régionales ? Car s'il y a des élections auxquelles l'opposition choisit de participer, c'est donc que ce n'est pas une dictature !", écrit le député des Bouches-du-Rhône sur son blog. "Cela signifie aussi (...) que le président français est donc solidaire de l'extrême droite vénézuélienne qui refuse de participer aux élections".

"Cela veut-il dire qu'il approuve les méthodes de celle-ci dans leur combat contre la +dictature+ ? Faut-il rappeler lesquels ? Attaquer les polices fédérales et municipales avec des voitures bélier, assassiner des députés chavistes, tirer sur les contre-manifestants, brûler vifs des militants chavistes de préférence à la peau noire ?", poursuit M. Mélenchon, se disant "bien certain que Macron ne le souhaite pas".

Et s'il condamne le régime de Maduro, "quel moyen envisage-t-il pour en finir avec le +dictateur+ ? Le président français approuverait-il une intervention militaire des États-Unis ? Approuve-t-il le régime des sanctions économiques unilatérales imposées par les USA au Venezuela ?", questionne-t-il.

M. Macron et son Premier ministre Edouard Philippe ont condamné ces derniers jours le premier la "complaisance de certains", le second "la fascination vénézuélienne" de Mélenchon.

"Bigre ! Le Premier ministre et le président de la République en personne m'interpellent ! Mon avis sur le Venezuela les empêche de rentrer dans le calme face à l'opposition. En être rendu à sortir le Venezuela !", s'amuse le député LFI au début de son billet.

Se disant "tout à fait disponible" pour en "débattre publiquement", il regrette qu'"à toutes nos questions, à toutes les mises en cause, le pouvoir répond(e): +Venezuela+! Ordonnances de travail ? Venezuela ! Rentrée scolaire pourrie ? Venezuela ! +Coup d’État social+ ? Venezuela ! Venezuela, vous dis-je !".

Rappelant qu'Ismaël Emelien, conseiller à l'Elysée, a reconnu avoir travaillé en 2014 à l'élection de l'actuel président vénézuélien, M. Mélenchon estime qu'il s'agit d'une "lutte". "Ce qui est organisé contre nous n'est pas un exercice intellectuel honnête. Nos contradicteurs ne sont pas de bonne foi", tranche-t-il.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Airbus a livré son tout premier appareil gros porteur A350-1000 au client de lancement Qatar Airways. Cet appareil est le premier des 37 appareils de ce type commandés par la compagnie aérienne, ce…

Publié le 20/02/2018

ETECSA, l'opérateur national cubain de télécommunications, a signé un contrat de services satellitaires avec SES Networks. L'opérateur de satellites complètera l'infrastructure terrestre…

Publié le 20/02/2018

La justice américaine a annulé un verdict condamnant la biotech américaine Gilead à payer une amende de 2,54 milliards de dollars à son concurrent Merck & Co pour violation de brevet. Les…

Publié le 20/02/2018

Moody’s a relevé de Ba2 à Ba1 la notation de crédit de long terme sur Faurecia, assortie d’une perspective stable. L’agence de notation prend ainsi acte de l’amélioration continue des…

Publié le 20/02/2018

En phase III, l'AR101 a atteint son critère principal...

CONTENUS SPONSORISÉS