En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-
5 090.00
-
SBF 120 PTS
4 073.02
-
DAX PTS
11 614.16
+0.78 %
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
-1.24 %
1.158
+0.02 %

Mélenchon: le but de LFI "n'est pas d'être démocratique mais collectif"

| AFP | 290 | Aucun vote sur cette news
Le chef de file de La France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon, le 11 octobre 2017 à Grenoble
Le chef de file de La France Insoumise (LFI) Jean-Luc Mélenchon, le 11 octobre 2017 à Grenoble ( JEAN-PIERRE CLATOT / AFP/Archives )

La France insoumise est un "mouvement", pas un parti, dont le but "n'est pas d'être démocratique mais collectif", explique Jean-Luc Mélenchon dans une interview à l'hebdomadaire Le Un à paraître mercredi.

LFI "est un mouvement. Nous ne voulons pas être un parti. Le parti, c'est l'outil de classe. Le mouvement c'est la forme organisée du peuple (...) le but du mouvement de la France insoumise n'est pas d'être démocratique mais collectif", affirme-t-il.

"Il refuse d'être clivant, il veut être inclusif. Ca n'a rien à voir avec la logique d'un parti. De plus il doit être un organe utile", où "les copains distribuent de la nourriture" ou "aident les gens à demander les prestations sociales auxquelles ils ont droit", développe-t-il.

"Et pour le reste, le mouvement ne fait que des campagnes. Donc quand on nous demande où est la direction, ça peut vous paraître étrange, mais il n'y en a pas", poursuit le chef de file de LFI.

Pour M. Mélenchon, le mouvement n'est "ni vertical ni horizontal, il est gazeux, c'est-à-dire que les points se connectent de façon transversale: on peut avoir un bout de sommet, un bout de base, un bout de base qui devient un sommet...".

Le mouvement de La France insoumise tiendra les 25 et 26 novembre une convention nationale destinée à définir ses objectifs et ses axes d'action. Parmi les sujets à l'ordre du jour, celui de l'organisation de LFI, dont certains adhérents jugent le fonctionnement trop peu démocratique -à l'instar de certains membres de La République en marche.

Interrogé sur ce qui différencie LFI et LREM, M. Mélenchon répond qu'"En Marche! ne construit pas un mouvement de masse transversal ni une contre-société".

"Il est fondamentalement jupitérien. J'admets que, dans notre façon de faire, il y a aussi une dimension verticale. Mais elle n'est ni unique ni centrale", assure le député des Bouches-du-Rhône, pour qui "le but numéro un du mouvement, c'est l'auto-organisation du peuple".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

L'Eanm est le congrès de référence pour le secteur de la médecine nucléaire

Publié le 15/10/2018

Performance au rendez-vous...

Publié le 15/10/2018

Les deux sociétés de communications et d'électronique de défense Harris et L3 ont annoncé dimanche une "fusion entre égaux", qui créera un ensemble affichant des ventes annuelles de 16 Mds$.

Publié le 15/10/2018

Le projet bénéficiera d'un contrat de rémunération d'une durée de 10 ans à compter de sa mise en service prévue à la fin de l'année 2019...

Publié le 15/10/2018

Muriel Benedetto Marmilloud travaillera aux côtés du Président Directeur Général, Olivier Jallabert...