En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 198.04 PTS
+0.48 %
5 190.00
+0.36 %
SBF 120 PTS
4 157.63
+0.40 %
DAX PTS
11 819.38
+0.36 %
Dowjones PTS
25 798.42
+2.17 %
7 276.43
+0.00 %
1.157
-0.02 %

Mélenchon juge que "la Macronie implose"

| AFP | 822 | Aucun vote sur cette news
Le leader de la France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, pendant une séance de questions au gouvernement, le 2 octobre 2018 à Paris
Le leader de la France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, pendant une séance de questions au gouvernement, le 2 octobre 2018 à Paris ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Le leader de La France Insoumise Jean-Luc Mélenchon juge que "la Macronie implose", depuis l'affaire Benalla jusqu'au départ de Gérard Collomb du gouvernement, dans une interview dimanche aux journaux régionaux du groupe Ebra.

D'après l'ex-candidat à la présidentielle, "le régime vacille. Macron a dit +je suis au pouvoir par effraction+ par +un hold-up+. Ce système repose sur les capacités hallucinogènes du président. Or, il n’imprime plus, il gesticule, ses mots sont offensants. L’onde de choc de l’affaire Benalla continue" et a conduit selon lui à la démission de Gérard Collomb du ministère de l'Intérieur.

Jean-Luc Mélenchon ne retient "rien" de positif dans la politique du chef de l'Etat. "Tout part d’un mythe: il est persuadé qu’en arrosant d’argent les puissants, ça va ruisseler sur les autres. Ça ne marche pas", analyse le député des Bouches-du-Rhône.

"Il ne croit pas au travail du peuple. Tout ça est résumé par ses mots comme les +gens de rien+, les +Gaulois réfractaires+. Aucun président n’a jamais parlé comme ça", d'après M. Mélenchon.

"Sarkozy était rugueux, mais sans mépris de classe. Quel président a déjà montré, comme Macron, cette morgue sociale?", interroge-t-il encore.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Argan, foncière de développement et location d’entrepôts, annonce la livraison d’une nouvelle plateforme logistique de 13 000 m², située sur la commune de Meung-sur-Loire, à une vingtaine de…

Publié le 17/10/2018

L'USD/JPY se maintient au-dessus de son support à 111.60

Publié le 17/10/2018

Oxatis, annonce aujourd'hui l'acquisition de la société PowerBoutique, spécialiste français du SaaS e-commerce...

Publié le 17/10/2018

SEB a annoncé la nomination de Stanislas de Gramont au poste de Directeur général délégué. Il prendra ses fonctions le 3 décembre 2018. Il sera rattaché au Président-directeur général…

Publié le 17/10/2018

Bouygues UK, filiale britannique de Bouygues Construction, et l’Université de Cambridge ont signé un contrat pour la construction du laboratoire de physique Cavendish III et d’un centre voisin…