En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
+0.01 %

Mélenchon "en totale opposition" avec les Indigènes de la République

| AFP | 393 | Aucun vote sur cette news
Jean-Luc Melenchon lors d'une conférence de presse à Athènes le 27 octobre 2017
Jean-Luc Melenchon lors d'une conférence de presse à Athènes le 27 octobre 2017 ( Angelos Tzortzinis / AFP )

Jean-Luc Mélenchon a "confirmé" être "en totale opposition avec le PIR (Parti des indigènes de la République, NDLR) depuis son origine" après avoir été interpellé lundi par le nouveau président de la Licra sur le sujet.

"Je ne crois pas que l'action de cette organisation et de sa principale porte-parole participe à la lutte contre le racisme et pour l'égalité entre les êtres humains", a écrit Jean-Luc Mélenchon à Mario Stasi, président de la Licra (Ligue internationale de lutte contre le racisme et l'antisémitisme), dans une lettre relayée mercredi dans la soirée sur la page Facebook de l'association.

Le chef de file des Insoumis avait adressé sa réponse à la Licra dès lundi, après avoir pris connaissance de l'interpellation de Mario Stasi, mais la Licra l'a publiée deux jours après.

Au cœur de la polémique, Danièle Obono, députée de La France insoumise, qui a déclaré sur Radio J dimanche "respect(er) la militante antiraciste" Houria Bouteldja, porte-parole du PIR, même si elle "n'est pas d'accord" avec tout ce que dit cette "camarade".

Dans un courrier dont l'AFP s'est procuré une copie, M. Stasi exprimait à Jean-Luc Mélenchon sa "plus grande inquiétude face à un tel relativisme qui conduit, par la voix d'une élue de la République, à banaliser le racisme, l'antisémitisme et l'homophobie".

Interrogée sur le fait de savoir si les propos de Mme Bouteldja - qui affirmait en mars 2015 que "les juifs sont les boucliers, les tirailleurs de la politique impérialiste française et de sa politique islamophobe" - étaient des propos "racistes" ou "antiracistes", Mme Obono avait répondu: "je ne sais pas".

Pour Jean-Luc Mélenchon, la phrase de Mme Bouteldja "est une déclaration antisémite avérée".

"Je condamne une telle déclaration comme je condamnerai tout ce qui attribue à un groupe humain un choix politique du seul fait de son appartenance religieuse ou ethnique supposée. Cette sorte d'assignation est à mes yeux caractéristique du racisme", a-t-il dénoncé dans sa réponse.

"Dans le cas particulier du racisme antisémite, elle renvoie à une longue tradition meurtrière dont il faut toujours craindre les résurgences et tout faire contre ce qui y concourt", a-t-il insisté.

Suscitant une vague de réactions, jusque dans son parti, Danièle Obono avait déjà publié sur Facebook lundi un texte de "mise au point", en se disant "de profond désaccord avec les thèses" du PIR.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

  A propos du contrat Rafale en Inde     Saint-Cloud, le 21 septembre 2018 - A propos du contrat signé en 2016 avec l'Inde pour la fourniture de 36 avions de combat…

Publié le 21/09/2018

Le boycott qui affecte depuis avril les produits Danone au Maroc a fait plonger dans le rouge les résultats de Centrale Danone, la filiale marocaine du géant français des produits laitiers.

Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...