En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 690.78 PTS
+0.56 %
5 654.50
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 485.48
+0.47 %
DAX PTS
12 468.01
+0.08 %
Dowjones PTS
26 935.07
-0.59 %
7 823.55
-0.99 %
1.102
+0.01 %

Mayotte: Girardin présente un dispositif renforcé de lutte contre l'immigration clandestine

| AFP | 340 | Aucun vote sur cette news
La ministre des Outre-mer Annick Girardin le 24 juillet 2019 à Paris
La ministre des Outre-mer Annick Girardin le 24 juillet 2019 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )

La ministre des Outre-mer Annick Girardin a présenté lundi à Mayotte un dispositif renforcé de lutte contre l'immigration clandestine, comprenant notamment des effectifs militaires et douaniers, afin de remplir l'objectif de 25.000 reconduites à la frontière en 2019.

Ce dispositif, baptisé "opération Shikandra", est organisé autour de quatre axes:la protection des frontières; la réaffirmation de la présence à terre; l'approfondissement du travail judiciaire; la coopération internationale avec notamment les Comores. Il doit être effectif d'ici la fin de l'année selon la ministre.

Il prévoit notamment une consolidation de la lutte en mer, avec 22 personnels supplémentaires dans les effectifs embarqués, 10 militaires pour la brigade de gendarmerie et 12 fonctionnaires pour la brigade nautique de la police aux frontières (PAF). Le nombre des navires intercepteurs passera de 5 à 8 en janvier 2020, a ajouté Mme Girardin.

"On pourra 24 heures sur 24 être en mer sur des opérations de surveillance et intercepter les kwassa-kwassa (embarcations clandestines de fortune, ndlr) qui voudraient arriver sur les côtes mahoraises. L’idée, c’est de véritablement être plus efficace", a souligné Annick Girardin, qui était accompagnée de la porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye, pour une visite de 48 heures dans le département.

La surveillance aérienne sera aussi améliorée pour la détection des embarcations illégales, le guidage des intercepteurs et la judiciarisation des passeurs.

Annick Girardin a annoncé également l'arrivée de 70 personnes supplémentaires d'ici la fin de l'année pour les effectifs sur terre. L'opération Shikandra prévoit aussi la présence accrue des légionnaires sur le territoire pour des missions d'observation, d'information et d’appui aux interpellations conduites par les forces de sécurité intérieure.

Le volet judiciaire de l'opération comprend la création d'une cellule contre le travail illégal ou encore le renforcement de sept effectifs supplémentaires pour le greffe du tribunal de grande instance de Mamoudzou.

La ministre des Outre-mer a mis un accent particulier sur la poursuite et le renforcement de la coopération internationale, la coopération de sécurité, la coopération économique et sanitaire avec les Comores.

"On a posé le cadre, on sera aux côtés des Comoriens sur le volet immigration, développement sanitaire, économique s’ils sont à la hauteur de leurs responsabilités", a encore souligné la ministre des Outre-mer qui a rappelé que l'objectif de 25.000 reconduites d’ici la fin de l'année, restait d’actualité. La jauge avoisine pour l'heure 18.000.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2019

L'impact financier représente une charge annuelle d'environ 65 ME...

Publié le 20/09/2019

Les travaux de finalisation des comptes semestriels d'Amoeba sont en cours...

Publié le 20/09/2019

Le groupe se positionnera sur la reprise de nouveaux casinos dans les prochaines années...

Publié le 20/09/2019

Le chiffre d'affaires de Soditech s'établit à 2,32 ME...

Publié le 20/09/2019

Ipsen présentera de nouvelles données dans le cadre de la 13e conférence annuelle de l'International Liver Cancer Association (ILCA 2019)...