5 362.88 PTS
-
5 368.00
+0.09 %
SBF 120 PTS
4 284.43
-
DAX PTS
13 003.70
+0.09 %
Dowjones PTS
22 956.96
+0.37 %
6 114.53
+0.36 %
Nikkei PTS
21 380.14
+0.59 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Martinez et Berger demandent au gouvernement "un rééquilibrage" social

| AFP | 111 | Aucun vote sur cette news
Les dirigeants de la CGT et de la CFDT, Philippe Martinez et Laurent Berger à Paris le 25 février 2015
Les dirigeants de la CGT et de la CFDT, Philippe Martinez et Laurent Berger à Paris le 25 février 2015 ( STEPHANE DE SAKUTIN / AFP/Archives )

Les dirigeants de la CGT et de la CFDT, Philippe Martinez et Laurent Berger, ont chacun appelé mardi le gouvernement à un "rééquilibrage" de sa politique en faveur des plus fragiles, le premier allant jusqu'à qualifier Emmanuel Macron de "président des milliardaires".

"Il y a besoin d'un rééquilibrage", a déclaré sur Europe 1 Philippe Martinez en fustigeant "une politique pour les riches". "On a vu le président des riches, on a maintenant le président des milliardaires", a-t-il ajouté.

La réforme de l'ISF est "un vrai signe" donné par le gouvernement qui "dit à ceux qui ont un petit peu, lâchez pour ceux qui n'ont rien du tout", et qui "dit cadeau" aux autres, "ceux qui ont beaucoup", estime M. Martinez. Le numéro un de la CGT a également critiqué les entreprises "qui ne payent rien" en se demandant si Amazon allait "accepter de payer (ses) impôts en France".

Interrogé sur France 2 un peu plus tôt, le secrétaire général de la CFDT Laurent Berger a lui aussi demandé "un changement de direction du gouvernement".

"Depuis début juillet, à chaque fois qu'une décision tombe, elle demande un effort aux plus fragiles", a-t-il observé en évoquant la baisse "idiote" des APL, la "suppression brutale des contrats aidés" ou encore "les menaces sur les retraités modestes" et le pouvoir d'achat des fonctionnaire.

"En même temps, on baisse drastiquement l'Impôt de solidarité sur la fortune", a-t-il poursuivi.

"S'il n'y a pas rééquilibrage, je pense qu'il y a un risque (...) de radicalisation politique", prévient Laurent Berger en rappelant qu'il y a quelques mois "on se demandait si le FN n'allait pas arriver au pouvoir".

Pour Laurent Berger, "il est temps de mettre le gouvernement au pied du mur sur la politique sociale". "C'est ce que nous allons faire le 10 octobre, de manière unitaire, sur le pouvoir d'achat des fonctionnaires".

De son côté, Philippe Martinez a promis d'aborder tous les sujets de mécontentement lors des rencontres bilatérales prévues à l'Elysée le 12 octobre sur les prochaines réformes. Emmanuel Macron "veut passer au +deuxièmement+, nous on va rester sur le +premièrement+ parce qu'on a des choses à lui dire", a-t-il souligné, citant les décisions du gouvernement sur la CSG, l'ISF mais aussi les dossiers industriels comme Alstom ou STX, sur lesquels "il faut qu'il rende des comptes".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/10/2017

Le volet défensif de Bluelinea a été accéléré à partir de l'été avec la reconfiguration des effectifs. Le management reste confiant sur le développement de la société...

Publié le 16/10/2017

Cette opération s'inscrit dans le cadre du contrat d'émission d'OCABSA signé entre Neolife et Bracknor Fund en 2016...

Publié le 16/10/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 16/10/2017

Pendant la 4e Fenêtre de Cessibilité, ouverte du 8 août 2017 au 6 octobre 2017 (inclus), aucun BSA n'a fait l'objet d'ordres d'achat...

Publié le 16/10/2017

Assystem Technologies et ESI comptent offrir de nouvelles solutions s'adressant à l'Usine du Futur....

CONTENUS SPONSORISÉS