En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 351.49 PTS
-4.23 %
4 311.50
-4.97 %
SBF 120 PTS
3 414.93
-4.22 %
DAX PTS
9 632.52
-3.68 %
Dow Jones PTS
21 636.78
-4.06 %
7 588.37
-3.91 %

Martinez (CGT), Hommeril (CFE-CGC) et Veyrier (FO) critiquent le départ de Buzyn

| AFP | 339 | 1 par 2 internautes
Philippe Martinez (d) et Yves Veyrier (g), manifestent le 19 mars 2019 à Paris
Philippe Martinez (d) et Yves Veyrier (g), manifestent le 19 mars 2019 à Paris ( Philippe LOPEZ / AFP/Archives )

Des responsables syndicaux réclamant le retrait de la réforme des retraites ont critiqué lundi le départ d'Agnès Buzyn du ministère de la Santé et de la Solidarité où elle avait notamment la charge de ce dossier.

"Quand on est ministre, on est ministre et on devrait mener à bien les sujets", a déclaré M. Martinez sur le plateau de LCI. "Je pense évidemment à la réforme des retraites mais aussi au malaise à l'hôpital qui dure depuis des mois", a-t-il relevé.

"Soit on est ministre et on a son boulot à faire, soit on fait autre chose... Mais il n'y a pas qu'elle, il y a le Premier ministre, il y a M. Darmanin", a-t-il ajouté.

Ni Édouard Philippe, candidat au Havre, ni le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin, candidat à Tourcoing, n'ont quitté le gouvernement pour mener campagne.

"L'avenir de l'hôpital public" est "un sujet qui mérite toute l'attention de la ministre et du gouvernement", a jugé M. Martinez, "je ne comprends pas que des ministres en charge de dossiers aussi importants décident de quitter leur poste et de faire autre chose".

Agnès Buzyn a annoncé dimanche sa candidature à la mairie de Paris, où lui revient la délicate mission de porter les couleurs de LREM pour remplacer en urgence Benjamin Griveaux, qui a renoncé après la diffusion de vidéos sexuelles.

Côté FO, son secrétaire général Yves Veyrier a commenté plus sobrement le départ d'Agnès Buzyn sur Cnews: "Il faut croire que le dossier des retraites est lui-même sulfureux, puisqu'on a déjà changé de haut-commissaire, là on change de ministre et je crois que ce dossier n'a pas fini de perturber y compris ceux qui le portent car c'est l'incertitude à tous les étages".

Pour François Hommeril (CFE-CGC) lui aussi opposé à la réforme des retraites en cours d'examen à l'Assemblée, "a priori, ça ne devrait rien changer". "Je trouve qu'on a parfois tendance un peu à trop personnaliser les acteurs, surtout sur des lois de cette nature et de cette importance là", a-t-il ajouté à l'antenne de franceinfo.

"Il faut se concentrer sur l'essentiel, c'est-à-dire le projet de loi, tous ses travers, tous ses dangers et, quel que soit l'interlocuteur en face, et bien de toute façon, pour la CFE-CGC, tous les problèmes demeurent dès l'instant qu'on n'a pas la réponse à nos questions", a-t-il ajouté.

Au terme d'un week-end d'intenses tractations, le député et médecin Olivier Véran a été nommé en remplacement de Mme Buzyn.

M. Véran est "d'abord un homme politique, avant d'être un technicien", a commenté Philippe Martinez.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/03/2020

Xilam Animation présente les mesures prises par la société dans le cadre de la crise sanitaire Covid-19...

Publié le 27/03/2020

Le groupe Vicat a annoncé que les perspectives 2020, présentées le 14 février 2020 dans le cadre des résultats 2019, devront désormais être revues en fonction du potentiel impact du Covid-19…

Publié le 27/03/2020

Delfingen a publié un résultat net part du groupe en hausse de 48% à 8,5 millions d'euros pour l'exercice 2019. L'EBITDA ressort à 28,4 millions d'euros (+58%) dont +5,2 millions d'impact des…

Publié le 27/03/2020

Le résultat net, intégrant 3,8 ME de charges exceptionnelles additionnelles, s'élève à -24,4 ME

Publié le 27/03/2020

EssilorLuxottica a annoncé qu'au vu de l'évolution de l'épidémie de Covid-19 et de la probable incertitude prolongée qu'elle engendre, la société a décidé d'arrêter l'exécution de son…