En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 749.85 PTS
+1.3 %
4 729.5
+1.1 %
SBF 120 PTS
3 743.70
+0.93 %
DAX PTS
11 726.12
+0.59 %
Dow Jones PTS
25 559.57
+0.04 %
9 442.82
+0.01 %
1.104
+0.26 %

Marseille: Muselier (LR) rêve d'un très large barrage à la gauche

| AFP | 319 | 1 par 1 internautes
Le président LR de la région Paca, Renaud Muselier, le 17 janvier 2019 à Paris
Le président LR de la région Paca, Renaud Muselier, le 17 janvier 2019 à Paris ( Thomas SAMSON / AFP/Archives )

Le président LR de la région Paca, Renaud Muselier, s'est attiré samedi silences et fins de non-recevoir en appelant à une union de tous les partis, hors Rassemblement national, pour éviter que Marseille ne passe à gauche au second tour des municipales.

Figure importante des Républicains, M. Muselier, qui n'est lui-même pas candidat, a brandi dans une interview à la Provence le risque "que la deuxième ville de France soit gérée par la gauche et l'extrême gauche".

Le premier tour a été une amère surprise pour la droite à Marseille, sa candidate officielle Martine Vassal (22,32%), adoubée par le sortant Jean-Claude Gaudin, étant doublée par le Printemps Marseillais, une union de la gauche menée par Michèle Rubirola, en tête avec 23,44% des voix. Le Rassemblement national (Stéphane Ravier, 19,45%) est arrivé troisième.

Le vote par secteur, et la faible participation au premier tour, rendent cependant l'issue incertaine dans la deuxième ville de France. Dans cette optique, M. Muselier, qui a un temps soutenu un dissident des Républicains, Bruno Gilles (4e avec 10,65%), estime qu'il faut "se ranger derrière" la candidate LR Martine Vassal.

"On a un risque majeur de donner la ville aux amis de Mélenchon", poursuit le président de région. Député de Marseille, Jean-Luc Mélenchon n'est pas candidat et s'est très peu immiscé dans la campagne.

Renaud Muselier souhaiterait des désistements et fusions dans chaque secteur entre les listes de droite, LR et dissidents, la République en Marche, la sénatrice ex-PS Samia Ghali et "même les Verts si certains le souhaitent".

Pour l'heure, les seuls désistements annoncés concernent des secteurs où l'extrême droite pourrait l'emporter. Et aucun responsable n'a donné suite aux suggestions de M. Muselier.

Sollicitée par l'AFP Martine Vassal n'a pas souhaité réagir, quand Bruno Gilles a dénoncé une position "binaire" et estimé que M. Muselier prônait un "soutien du système" sortant.

Samia Ghali n'a pas commenté mais fait savoir, auprès de l'AFP, qu'elle appelait la gauche à voter pour elle dans son secteur des quartiers nord où elle devance de peu le Front national et où la liste de Mme Vassal s'est retirée.

Quant aux écologistes, qui ont déjà dit souhaiter s'unir avec le Printemps marseillais, ils ont raillé une "combine de la déraison" de la part de M. Muselier, pour faire élire "l'héritière" de M. Gaudin.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mai 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/05/2020

Nissan a publié jeudi des résultats dans le rouge au titre de son exercice 2019-2020 (clos fin mars).  Ainsi, le constructeur japonais, détenu à 43,4 % par le français Renault, a accusé une…

Publié le 28/05/2020

PSA produira des masques chirurgicaux à partir d'août 2020 sur son site de Mulhouse, annonce le constructeur, qui évoque une capacité de production de...

Publié le 28/05/2020

L'agence de notation financière Moody's Investors Service vient d'abaisser sa notation du constructeur automobile au losange Renault à 'Ba2'...

Publié le 28/05/2020

Michelin remonte de 1,5% à 95 euros ce jeudi, alors que parmi les derniers avis de brokers, Citigroup a revalorisé son cours cible de 84 à 96 euros...

Publié le 28/05/2020

Europe 1, en association avec GMF, lance son premier prix littéraire...