5 528.55 PTS
-0.12 %
5 524.5
-0.16 %
SBF 120 PTS
4 417.96
-0.22 %
DAX PTS
13 546.88
-0.09 %
Dowjones PTS
26 210.81
-0.01 %
6 963.46
+0.00 %
Nikkei PTS
23 940.78
-0.76 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Marseille: Dupont-Aignan dénonce "un acte de guerre" et un "Etat faible"

| AFP | 264 | Aucun vote sur cette news
Le président de Debout la France (DLF) Nicolas Dupont-Aignan à Paris, le 4 juillet 2017
Le président de Debout la France (DLF) Nicolas Dupont-Aignan à Paris, le 4 juillet 2017 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Le président de Debout La France Nicolas Dupont-Aignan a dénoncé lundi "un acte de guerre", au lendemain de l'attaque au couteau à Marseille, revendiquée par l'organisation Etat islamique, reprochant à l'Etat d'être "faible".

"C'est un acte de guerre, un nouvel acte de guerre (...) et l'Etat est faible", a affirmé M. Dupont-Aignan sur France 2. "On continue à mentir aux Français en leur faisant croire que tout a été essayé alors que ce n'est pas vrai. Il y a des mesures qui devraient être prises", a-t-il poursuivi, citant "le contrôle de nos frontières" ou le fait d'"empêcher le retour des jihadistes de Syrie".

"Je ne promets pas bien évidemment que l'on peut empêcher tout acte terroriste, mais je dis sincèrement que des mesures énergiques ne sont pas prises qui devraient être prises", a déclaré M. Dupont-Aignan. "Quand on regarde tous les attentats, comme par hasard, ce sont des personnes qui ont prise avec la justice, qui ont été arrêtées par la police".

Le député de l'Essonne a également estimé que la loi de sécurité intérieure, qui doit être votée mardi à l'Assemblée nationale, "ne changera rien puisque c'est l'état d'urgence en moins bien".

Deux jeunes femmes, deux cousines originaires de Lyon, ont été tuées dans une attaque au couteau dimanche en début d'après-midi sur le parvis de la gare Saint-Charles à Marseille, revendiquée par le groupe Etat islamique. La piste terroriste est privilégiée.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2018

Midcap Partners reste à l'achat

Publié le 24/01/2018

Tous les indicateurs bien orientés

Publié le 24/01/2018

Le titre est soutenu par une oblique haussière en place depuis les points bas d'octobre dernier. Il s'est extrait d'une zone de consolidation formée entre début décembre 2017 et le 22 janvier…

Publié le 24/01/2018

La mise au point d'EuropaCorp ne semble pas avoir rassuré les opérateurs au regard de l'évolution du titre ce matin (-3,2% à 1,5 euros)...

Publié le 24/01/2018

l'analyste reste positif...

CONTENUS SPONSORISÉS