Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 143.00 PTS
-0.81 %
7 142.00
-0.38 %
SBF 120 PTS
5 536.68
-0.84 %
DAX PTS
15 883.24
-0.93 %
Dow Jones PTS
35 911.81
-0.56 %
15 611.59
+0.75 %
1.141
-0.01 %

Marine Le Pen veut raviver son duel avec Emmanuel Macron

| AFP | 521 | 1 par 6 internautes
Capture d'écran de la vidéo de Marine Le Pen diffusée sur la page Facebook du Rassemblement national, le 15 janvier 2022
Capture d'écran de la vidéo de Marine Le Pen diffusée sur la page Facebook du Rassemblement national, le 15 janvier 2022 ( - / AFP )

Marine Le Pen se lance samedi dans la dernière ligne droite de la course à l'Elysée dans une vidéo enregistrée au Louvre, là où Emmanuel Macron avait fêté sa victoire contre elle en 2017, avec l'espoir de raviver son duel face au président sortant, malgré d'autres rivaux.

"C'est ici, il y a cinq ans qu'Emmanuel Macron a commencé un quinquennat qu'Emmanuel Macron présentait comme ambitieux (...) cinq ans après, la promesse de cette +confiance qui oblige+, de cette bienveillance exhibée, de cette réconciliation proclamée, de cette humilité affirmée, de ce respect pour chacun, se sont évanouis", affirme Marine Le Pen dans ce clip de 3 minutes 30.

Elle y multiplie les références historiques, à l'image de son concurrent à l'extrême droite Eric Zemmour, en déambulant dans la cour du Louvre, "lieu mythique qui symbolise la continuité de la France", choisi pour y délivrer "un message de mobilisation et d'espoir".

"Pour fermer définitivement la parenthèse ouverte il y a cinq ans du macronisme toxique pour le pays, j'ai besoin de vous à mes côtés", conclut-elle. Ce clip, diffusé le jour où elle devait tenir une "convention présidentielle" à Reims, finalement reportée en raison "de la situation sanitaire", n'a pas plu au Louvre qui a regretté une "vidéo de campagne" filmée mardi "sans aucune autorisation du musée, en violation des règles de droit" sur les domaines publics.

La candidate d'extrême droite doit en outre tenir mardi une conférence de presse sur la présidence de l'Union européenne par la France, la veille d'un discours d'Emmanuel Macron devant le Parlement européen.

Or, le chef de l'Etat, qui ne cache plus son "envie" d'être candidat, entend mettre en avant la présidence française de l'UE comme point d'orgue de son mandat.

Marine Le Pen veut elle retrouver sa place de première opposante à Emmanuel Macron et réinstaller le clivage entre le camp des "mondialistes", que le président incarne à ses yeux, et celui des "nationaux", qu'elle entend représenter.

"Parler juste"

La candidate du RN pour la présidentielle, Marine Le Pen, lors d'un déplacement à Saint-Malo, le 14 janvier 2022
La candidate du RN pour la présidentielle, Marine Le Pen, lors d'un déplacement à Saint-Malo, le 14 janvier 2022 ( DAMIEN MEYER / AFP )

Face au "méga supra candidat des banquiers" (Emmanuel Macron), la candidate RN affirme représenter "la France des oubliés" et les classes populaires.

Elle accuse le président de "diviser" le pays", de "persécuter" les non vaccinés, et de semer le "chaos" quand elle promet "l'unité nationale" et "la tranquillité".

Mais Marine Le Pen est désormais concurrencée dans son propre camp par Eric Zemmour, qui affirme qu'il n'y a "pas de monopole de la candidature nationale", et à droite par Valérie Pécresse, donnée au coude à coude avec elle selon de récents sondages.

M. Zemmour et Mme Pécresse, devenus respectivement candidats le 30 novembre et le 4 décembre, ont même été chacun donnés, brièvement, au second tour à sa place.

Elle veut les balayer en les mettant dans le même sac, en accusant le "candidat des plateaux" (Eric Zemmour) de servir de "marchepied" à la "candidate des métropoles" (Valérie Pécresse) grâce aux parrainages d'élus LR en faveur de l'ancien éditorialiste.

Elle se présente aussi comme la seule candidate "raisonnable". Quand Emmanuel Macron dit vouloir "emmerder" les non-vaccinés, et Valérie Pécresse ressortir le "Karchër" de Nicolas Sarkozy pour "nettoyer les quartiers", elle répond qu'elle ne veut "pas parler fort, mais juste".

- "Rassurer" -

"Les gens ont besoin de certitude, de boussole, d'une candidate qui ne s'agite pas", affirme celle qui a misé sur la "dédiabolisation" pour parvenir au pouvoir.

Marine Le Pen répond aux journalistes lors d'un déplacement à Erquy, dans les Côtes-d'Armor, le 14 janvier 2022
Marine Le Pen répond aux journalistes lors d'un déplacement à Erquy, dans les Côtes-d'Armor, le 14 janvier 2022 ( DAMIEN MEYER / AFP )

Marine Le Pen, qui veut "rassurer" les Français sur sa capacité à exercer le pouvoir, après son débat raté de 2017 et son échec aux régionales, admet qu'Eric Zemmour, par la "brutalité" de ses propositions, la "recentre" et peut représenter "une réserve de voix" au second tour.

Reste que, malgré sa volonté de ne pas tomber dans l'outrance, le ton est monté entre eux. "Tout est faux chez lui", a-t-elle dit. Mme Le Pen est l'"Arlette Laguiller de la droite nationale", lui a rétorqué son rival.

Sur la présidence l'UE, Marine Le Pen compte aussi se positionner face à Emmanuel Macron. L'eurodéputé Nicolas Bay a dénoncé dans Le Point une "opération de communication au service de (la) campagne présidentielle" du président sortant.

La candidate, qui a renoncé à sortir de l'euro, défend désormais une Europe "des nations et des coopérations" avec, souligne Nicolas Bay, "de vraies frontières" et "ayant en commun la même civilisation".

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
6 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/01/2022

Au premier trimestre de l’exercice 2021-2022 (clos fin décembre), l’activité du Groupe Manutan a affiché une croissance de 6,4% par rapport au même trimestre de l’exercice précédent,…

Publié le 14/01/2022

Ces projets structurels viendraient renforcer les marges de manoeuvre financières du Groupe

Publié le 14/01/2022

La mise au point du très attendu casque de réalité virtuelle se heurterait à des problèmes techniques, selon Bloomberg.

Publié le 14/01/2022

Actia Group a annoncé l’étude de projets structurels de cession d’activités non stratégiques contribuant au renforcement de sa structure financière. Conforté par la croissance continue de…

Publié le 14/01/2022

Lors de sa réunion en date du 12 janvier 2022, le Conseil d'administration d'Ipsos SA a coopté Monsieur Pierre Barnabé en qualité d'Administrateur...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne