En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 390.95 PTS
-
5 389.0
-
SBF 120 PTS
4 253.09
-
DAX PTS
12 085.82
-
Dowjones PTS
26 112.53
+0.09 %
7 526.52
+0.63 %
1.123
+0.10 %

Marine Le Pen regrette que Marion Maréchal n'ait pas appelé à voter RN

| AFP | 412 | 2.80 par 5 internautes
L'ancienne députée Marion Marechal-Le Pen, le 22 février 2018
L'ancienne députée Marion Marechal-Le Pen, le 22 février 2018 ( ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Marine Le Pen a regretté vendredi que sa nièce Marion Maréchal n'ait pas appelé publiquement à voter pour le Rassemblement national aux élections européennes mais s'est réjouie qu'elle mette en place "des passerelles avec la droite traditionnelle".

"Evidemment, je le regrette et je crois que je ne suis pas la seule à le regretter au sein du mouvement", a répondu la présidente du RN sur RMC et BFMTV à propos du silence de sa nièce dans la campagne en France, alors qu'elle avait soutenu son compagnon Vincenzo Sofo, candidat de la Ligue en Italie.

Marine Le Pen a dit ne pas partager non plus le "pessimisme" de sa nièce qui a estimé dimanche que le RN "ne peut pas capter à lui seul l'ensemble des personnalités politiques, des élus ou même des électeurs" de LR.

Selon la députée du Pas-de-Calais, "on est en pleine recomposition" politique autour du clivage "entre les mondialistes et les nationaux" et "nous n'avons pas fait le plein, loin de là", "il y en a beaucoup qui ont vocation encore à nous rejoindre".

Mais "que Marion contribue à mettre des passerelles avec des gens qui, dans la droite traditionnelle, sont plus proches de nous qu'ils ne sont proches d'Emmanuel Macron, tant mieux", s'est-elle réjouie, car "plus nous sommes nombreux à tendre la main et mieux nous nous porterons".

Marion Maréchal, ancienne députée de Vaucluse, 29 ans, a fait dimanche sur LCI son retour télévisé pour proposer d'oeuvrer à une "grande coalition" entre le RN et la droite de LR, en défendant un "couloir (politique) différent" de celui de sa tante, chantre du "ni droite ni gauche", mais sans entrer en conflit avec elle.

Marine Le Pen se refuse elle aussi à considérer sa nièce comme une rivale. "Vous lui prêtez des ambitions présidentielles, toute une série d'ambitions cachées, toute une série de non-dits, moi je pense qu'elle est sincère et donc si elle souhaite faire quelque chose, elle le dira", a-t-elle souligné, en lui accordant "le bénéfice de la bonne foi et de l'honnêteté".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 2.80
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/06/2019

Confiance des investisseurs dans la solidité du modèle...

Publié le 17/06/2019

Cette collaboration a pour objectif de valider des technologies destinées à diminuer les émissions polluantes...

Publié le 17/06/2019

Le Tribunal de commerce de Paris a désigné Maître Hélène Bourbouloux et Maître Frédéric Abitbol en qualité d'administrateurs judiciaires...

Publié le 17/06/2019

Les actions Finatis acquises postérieurement à la date de détachement du dividende, le 8 juillet, ne donneront pas droit au dividende au titre de l'exercice 2018...

Publié le 17/06/2019

Grégoire Echalier a commenté les résultats lors d'une réunion à la SFAF à Paris...