En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 975.50 PTS
+1.03 %
4 958.0
+0.99 %
SBF 120 PTS
3 964.54
+1.03 %
DAX PTS
11 244.17
+1.61 %
6 610.90
+1.29 %
1.139
+0.18 %
12 033.82
+0.88 %

Marine Le Pen précise qu'elle ira chez les juges "en octobre"

| AFP | 265 | Aucun vote sur cette news
Marine Le Pen le 23 juillet 2018
Marine Le Pen le 23 juillet 2018 ( JACQUES DEMARTHON / AFP )

Marine Le Pen a précisé mercredi sur RTL qu'elle était convoquée "en octobre" par les juges financiers parisiens sur l'affaire des emplois fictifs de son parti, le Rassemblement national (RN, ex FN), au Parlement européen.

La présidente du RN avait annoncé vendredi qu'elle serait convoquée à nouveau par les juges sur cette affaire pour laquelle elle est mise en examen pour "abus de confiance".

La dirigeante politique n'a pas donné de date mais redit qu'elle se rendrait à cette convocation, sans préciser si elle répondrait aux questions des magistrats ou ferait une simple déclaration, comme lors de sa mise en examen en 2017.

Elle a souhaité réserver "aux juges la primeur de (ses) déclarations", fustigeant des magistrats "qui ont déjà décidé que nous étions coupables alors qu'ils sont censés instruire à charge et à décharge".

A ce rendez-vous, les juges pourraient lui notifier qu'elle est désormais poursuivie pour "détournement de fonds publics", un délit plus grave punissable de 10 ans de prison et d'un million d'euros d'amende.

Selon des sources proches du dossier, l'ensemble des mises en examen --15 à ce jour-- dans cette affaire doivent faire l'objet d'une requalification générale, en raison d'un arrêt de la Cour de cassation qui a validé la possibilité de poursuivre des parlementaires pour "détournement de fonds publics".

Les juges Claire Thépaut et Renaud Van Ruymbeke soupçonnent le RN d'avoir "de manière concertée et délibérée (...) organisé le système de détournement" des fonds européens "à son profit" pour financer des emplois de permanents au parti.

Dans une décision inédite prise le 28 juin, ils ont ordonné la saisie de 2 millions d'euros d'aide publique qui devaient revenir au RN, craignant que le parti, très endetté, ne puisse pas rembourser d'éventuels dommages.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Christophe Caudrelier, directeur financier et membre du Directoire du Groupe Beneteau, est nommé aux fonctions de président de Monte Carlo Yachts...

Publié le 21/11/2018

  Communiqué de Presse   Point d'activité novembre 2018   Redémarrage de la production Premiers dépôts de demande d'AMM[1] en 2020      Dijon, le 21 novembre…

Publié le 21/11/2018

  Paris, le 21 novembre 2018 N° 16-18   Assemblées Générales du mercredi 12 décembre 2018 : Mise à disposition des documents…

Publié le 21/11/2018

Ivry, 21 novembre 2018   Information réglementée PUBLICATION DU NOMBRE D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL ET DU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE…

Publié le 21/11/2018

Figeac Aéro a réalisé au deuxième trimestre 2018/2019 un chiffre d'affaires en hausse de 22,9% à 97 millions d'euros. En organique, la croissance est ressortie à 22,5%. Sur l'ensemble du premier…