5 357.14 PTS
-0.78 %
5 343.0
-1.05 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-0.71 %
DAX PTS
13 068.08
-0.44 %
Dowjones PTS
24 569.38
-0.07 %
6 403.82
+0.14 %
Nikkei PTS
22 694.45
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Macron: Valls "las" des "polémiques" mais "bien sûr qu'il faut exprimer du respect"

| AFP | 310 | Aucun vote sur cette news
Manuel Valls, alors Premier ministre, et Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, à Paris le 9 mars 2016
Manuel Valls, alors Premier ministre, et Emmanuel Macron, alors ministre de l'Economie, à Paris le 9 mars 2016 ( ALAIN JOCARD / AFP/Archives )

"Bien sûr qu'il faut exprimer du respect", a réagi Manuel Valls après les déclarations d'Emmanuel Macron mercredi en Corrèze, même si l'ancien Premier ministre est "las" de "ce genre de polémiques".

La nouvelle saillie d'Emmanuel Macron accusant certains salariés "de foutre le bordel" au lieu d'accepter la mobilité a provoqué une telle polémique jeudi que son entourage a été contraint d'expliquer que si le président "assume" ses propos, il ne les aurait pas tenus dans "un cadre officiel".

"Je suis, peut-être parce que c'est le fruit de l'expérience, parfois un peu las de ce type de polémiques", a réagi Manuel Valls sur RMC et BFMTV.

"Paradoxalement, cette semaine, le président Macron a prouvé à la fois son respect vis-à-vis des salariés, des ouvriers en allant à la rencontre de ceux de Whirlpool". Mais "bien sûr qu'il faut faire attention aux mots, bien sûr qu'il faut exprimer du respect vis-à-vis de ceux qui se battent pour sauver leur emploi dans un département, la Creuse, qui souffre, qui est en difficulté. Donc il faut être attentif à la souffrance de ces salariés, de ces citoyens, de ces compatriotes", a ajouté l'ancien Premier ministre.

"Ce qui compte au fond, ce que les Français attendent me semble-t-il, c'est que le président de la République nous dise où on va sur le plan économique et ce que l'on fait en matière d’apprentissage, de formation. C'était d'ailleurs le sens de ce déplacement", a-t-il dit.

En revanche, le procès du président des riches est "insupportable". "C'est toujours la même chose: +Président des riches, traître, traître à la classe ouvrière, vous n'écoutez pas les Français+", a poursuivi Manuel Valls, qui votera le projet de loi de finances présenté par le gouvernement.

"On a le sentiment au fond, partout, ces dernières semaines, que ce que l'on souhaite, c'est son échec". Or l'élection de Macron "est une chance". "On aurait pu avoir Jean-Marie Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon, ou même François Fillon", a dit celui qui a soutenu le chef de l'Etat dès le premier tour de la présidentielle, après avoir perdu la primaire organisée par le PS face à Benoît Hamon.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Michel Landel serait nommé Administrateur Référent et Président du Comité des Nominations et des Rémunérations...

Publié le 14/12/2017

  ACANTHE DEVELOPPEMENT Société Européenne au capital de 19 991 141 euros 2 rue de Bassano - 75116 PARIS - 735 620 205 RCS PARIS Tél : 01 56 52 45 00 - Fax : 01 53 23…

Publié le 14/12/2017

Au premier semestre, MND, un concepteur et constructeur de solutions d’aménagement pour développer les sites de montagne, a publié une perte nette de 4 millions d'euros contre une perte nette de…

Publié le 14/12/2017

Innelec Multimedia a réalisé au premier semestre, clos fin septembre, un bénéfice net de 0,20 million d’euros contre une perte de 2,67 millions d’euros, un an plus tôt. Le distributeur global…

Publié le 14/12/2017

Au 1 er semestre de son exercice 2017/2018, MND a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 30,3 ME, en progression de +15,2% et +15,8% à périmètre...

CONTENUS SPONSORISÉS