5 509.48 PTS
+0.28 %
5 512.5
+0.34 %
SBF 120 PTS
4 394.22
-
DAX PTS
13 183.96
-
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+0.00 %
Nikkei PTS
23 763.37
-0.44 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Macron va signer la loi antiterroriste devant les caméras

| AFP | 139 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 24 octobre 2017
Le président Emmanuel Macron à l'Elysée, le 24 octobre 2017 ( PHILIPPE WOJAZER / POOL/AFP/Archives )

Le président Emmanuel Macron va signer lundi après-midi la loi antiterroriste, adoptée par le Parlement le 18 octobre, devant les caméras dans son bureau à l'Elysée, a annoncé la présidence.

La signature sera suivie d'une conférence de presse du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb et du porte-parole du gouvernement Christophe Castaner vers 15H00 à l'Elysée.

Ce cérémonial rappelle celui tenu par M. Macron pour les deux premiers grands textes législatifs de son quinquennat, la loi de moralisation de la vie politique le 15 septembre puis, une semaine plus tard, les ordonnances réformant le droit du travail.

Cette pratique inhabituelle pour cette formalité juridique rappelle, en moins théâtral, les signatures de lois médiatisées des présidents américains.

La signature intervient à la veille d'un discours de M. Macron devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg.

La loi antiterroriste doit prendre le relais de l'état d'urgence au 1er novembre après avoir été très largement approuvée par l'Assemblée nationale puis par le Sénat.

Au centre de ce texte controversé figure le renforcement des pouvoirs de l'autorité administrative (préfets, ministre de l'Intérieur) pour assigner quelqu'un (non plus à résidence, mais dans un périmètre au minimum égal à la commune), réaliser des perquisitions, fermer un lieu de culte ou faire des contrôles d'identité près des frontières. Le tout sans feu vert judiciaire, perquisitions exceptées.

Ces mesures sont transposées de l'état d'urgence post-attentats du 13 novembre 2015 -prolongé une sixième fois en juillet-, mais plus limitées et ciblées sur la prévention du terrorisme.

"Je ne prendrai pas la décision de déférer cette loi devant le Conseil constitutionnel (...) La qualité du travail a permis d'aboutir à un texte pleinement satisfaisant", a annoncé Emmanuel Macron.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Implanté sur la commune de Mérignac, le programme Wooden Park de Nexity, constitué de 3 bâtiments de bureaux en bois massif d’une surface totale de 6 019 mètres carrés, a été cédé en vente…

Publié le 18/01/2018

CGG a signé un accord avec la Société Nationale des Hydrocarbures (SNH), société pétrolière nationale du Cameroun, pour la promotion de données sismiques et de produits d'interprétation non…

Publié le 18/01/2018

Netgem affiche une croissance de 13% de sa marge brute au quatrième trimestre, à 6,8 millions d'euros, et de 6% de son chiffre d'affaires à 16,5 millions. Sur l'ensemble de l'exercice, sa marge…

Publié le 18/01/2018

La Française de l'Energie a obtenu un financement de 3 millions d'euros pour sa filiale Gazonor de la part de la société d'investissement CAP 3RI. Gazonor va ainsi pouvoir accélérer son…

Publié le 18/01/2018

Spineway, spécialiste des implants et ancillaires chirurgicaux pour le traitement des pathologies de la colonne vertébrale (rachis), affiche sur l'exercice 2017 un chiffre d'affaires consolidé de…

CONTENUS SPONSORISÉS