En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 978.18 PTS
-1.22 %
4 961.00
-1.35 %
SBF 120 PTS
3 939.83
-1.21 %
DAX PTS
13 116.25
-0.7 %
Dow Jones PTS
27 657.42
-0.88 %
10 936.98
-1.3 %
1.184
0. %

Macron renouvelle une partie de son équipe, nouveau conseiller communication

| AFP | 468 | 4.50 par 8 internautes
Emmanuel Macron en Corse le 10 septembre 2020
Emmanuel Macron en Corse le 10 septembre 2020 ( Ludovic Marin / POOL/AFP/Archives )

Emmanuel Macron continue de renouveler une partie de son équipe de l'Elysée avec les départs de son conseiller spécial Philippe Grangeon et de son conseiller en communication Joseph Zimet, selon le Journal officiel mardi.

A la tête de la communication, Joseph Zimet, qui quittera ses fonctions le 21 septembre, est remplacé par Clément Leonarduzzi, président de Publicis Consultants, branche Influence du groupe Publicis et spécialiste de la gestion de crise.

Également publiée au JO, la nomination de Brice Blondel, qui vient de quitter son poste de préfet des Hautes-Pyrénées, comme chef de cabinet d'Emmanuel Macron en remplacement de François-Xavier Lauch, devenu directeur de cabinet adjoint de Gérald Darmanin au ministère de l'Intérieur.

Clément Leonarduzzi le 8 septembre 2020 à l'Elysée
Clément Leonarduzzi le 8 septembre 2020 à l'Elysée ( Ludovic Marin / AFP/Archives )

Personnalité influente de la Macronie, Philippe Grangeon quitte, lui, ses fonctions de conseiller spécial ce mardi, pour prendre sa retraite. "Il n'y a aucune interprétation politique" dans cette décision, "c'est un choix de vie" et "il était clair dès le début que je rejoignais l'Elysée pour un temps donné et de manière bénévole", avait-il expliqué à l'AFP.

Ancien responsable de la CFDT puis d'En Marche dès sa création, Philippe Grangeon avait été chargé début 2019 d'aider Emmanuel Macron à lancer "l'acte 2" de son quinquennat à l'occasion du "grand débat" consécutif à la crise des "gilets jaunes".

Quelques mois plus tard, en août 2019, Joseph Zimet avait à son tour rejoint l'Elysée pour prendre la responsabilité de la communication après le départ de Sibeth Ndiaye, devenue porte-parole du gouvernement.

Cet historien, qui avait coordonné la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale, avait pour mission de retisser les relations avec les journalistes, auparavant tendues.

Une source gouvernementale avait indiqué en juillet à l'AFP qu'Emmanuel Macron souhaitait avec ces changements "se doter à l'Elysée d'une équipe commando, chargée de fournir des résultats, d'améliorer la lisibilité et le récit de l'action publique et de préparer la campagne de 2022".

Le vice-amiral d'escadre Jean-Philippe Rolland a par ailleurs pris le 1er août le poste de chef d'état-major particulier du président, en remplacement de l'amiral Bernard Rogel.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
8 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
#}
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2020

Le président de Bankia estimé que cette coentreprise de crédit à la consommation "n'est plus compatible" avec son projet de rapprochement avec Caixabank.

Publié le 18/09/2020

Sensorion estime être en mesure de financer ses activités jusqu' à la fin du troisième trimestre 2022

Publié le 18/09/2020

Acteos a publié un chiffre d'affaires en croissance organique de 10,9% à 7,066 millions d'euros au premier semestre de son exercice 2020. La perte nette (part du groupe) du spécialiste de…

Publié le 18/09/2020

Au 30 juin 2020, Crossject dispose d’une trésorerie de 7,3 millions d'euros, contre 7,9 millions d'euros, au 31 décembre 2019. Sur le semestre, la société a bénéficié d’un prêt garanti par…

Publié le 18/09/2020

Au 1er semestre 2020, le chiffre d'affaires consolidé de Bassac s'établit à 398 ME, en baisse de 8% par rapport au 1er semestre 2019...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne