5 580.07 PTS
-1.06 %
5 530.0
-1.05 %
SBF 120 PTS
4 450.38
-1.03 %
DAX PTS
12 982.24
-1.43 %
Dowjones PTS
24 834.41
-0.72 %
6 893.62
+0.00 %
Nikkei PTS
22 689.74
-1.18 %

Macron devant les maires pour renouer le dialogue entre l'Etat et les collectivités

| AFP | 585 | Aucun vote sur cette news
Le président Emmanuel Macron (g) et le président de l'Association des maires de France, François Baroin (d), le 22 novembre 2017 à l'Elysée à Paris
Le président Emmanuel Macron (g) et le président de l'Association des maires de France, François Baroin (d), le 22 novembre 2017 à l'Elysée à Paris ( JULIEN DE ROSA / POOL/AFP )

Emmanuel Macron présente jeudi ses projets pour les collectivités territoriales, notamment sur la compensation de l'exonération de la taxe d'habitation, devant les maires réunis en congrès, qui restent sceptiques sur ce qu'il peut leur annoncer pour rétablir la confiance entre l'Etat et les collectivités.

Selon l'Elysée, le chef de l'Etat annoncera une "refonte profonde de la fiscalité locale", l'encouragement à la construction et la possibilité de normes et d'expérimentations différenciées selon les territoires.

Il s'exprimera à partir de 16H15 pendant plus d'une heure devant plusieurs milliers d'élus, Porte de Versailles à Paris. Le chef de l'Etat doit notamment confirmer que la suppression de la taxe d'habitation, qui doit concerner en 3 ans 80% des ménages, prendra la forme d'un "dégrèvement" où l'Etat paiera à la place des contribuables, ce qui garantit selon l'Elysée aux collectivités "la permanence de la compensation".

Il expliquera son projet d'une "refonte globale de la fiscalité locale" qui pourrait passer par "un partage des impôts nationaux, à l'image du transfert d'une fraction de la TVA aux régions", avec à terme une probable suppression complète de la taxe d'habitation. Christophe Castaner, porte-parole du gouvernement, a toutefois précisé jeudi que la disparition totale de la taxe d'habitation n'était "pas un sujet prioritaire".

Le chef de l'Etat ne s'est pas exprimé mercredi soir lors de la réception d'un millier de maires à l'Elysée. "Il ne faut pas qu'il pense qu'en nous caressant le dos, comme il a cherché peut-être à le faire avec ce cocktail, il a mis un étouffoir sur l'ensemble des sujets qui nous préoccupent", a affirmé le maire LR de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, en dénonçant "un dîner de cons".

Tout en ménageant globalement le chef de l'Etat, les maires sont très remontés contre les décisions prises depuis l'été par le nouvel exécutif qui ont un impact sur les finances des communes.

- Adapter à la réalité du terrain -

L'objectif de 13 milliards d'euros d'économies imposé aux collectivités sur cinq ans et celui d'une hausse maximale de 1,2% par an de leurs dépenses de fonctionnement pour y parvenir cristallisent leur mécontentement. Mais la baisse des aides au logement, la diminution des emplois aidés ou l'exonération de 80% des foyers de la taxe d'habitation, l'une des principales ressources des communes, ont attisé le contentieux.

"Un point sur lequel nous sommes d'accord : l'Etat doit faire plus d'efforts que les collectivités locales" en termes d'économies, "nous demandons aux collectivité de faire 1,2% et nous imposerons 0,5% (de hausse maximale des dépenses de fonctionnement) à l'Etat", a affirmé jeudi le ministre des Comptes publics, Gérald Darmanin. "Le 1,2% est un 1,2% variable, l'intérêt du contrat (entre l'Etat et les collectivités), c'est l'idée d'adaptation au terrain", a-t-il fait valoir.

Emmanuel Macron doit également annoncer "une réforme du droit à l'expérimentation" pour adapter les réponses aux besoins locaux, par exemple en matière de logement ou de transports, et la possibilité d'adapter les normes au niveau local. Les projets locaux seront encouragés par une "Agence nationale de la cohésion des territoires".

Les collectivités pourront s'organiser pour des transferts de compétences et le chef de l'Etat veut "un allègement du contrôle de légalité" de leurs décisions par les préfets. Il annoncera enfin une "conférence du consensus" sur le logement pour début décembre, qui préparera la loi logement de 2018, avec des mesures encourageant la construction tout en réduisant les aides au logement.

Plus globalement, les élus attendent des clarifications d'Emmanuel Macron sur les rapports qu'il entend instaurer entre l'Etat et les collectivités pendant le quinquennat.

Parmi les enjeux figure le projet de l'exécutif de signer des contrats avec les 300 à 600 collectivités les plus importantes (régions, départements, grandes villes…) sur la maîtrise de leurs dépenses. Projet sur lequel nombre d'élus sont très réservés en l'absence d'un lien de confiance fort avec l'Etat.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/05/2018

Des projets intéressants...

Publié le 23/05/2018

TF1 a déposé, hier en fin de journée, son projet d’offre publique d’achat simplifiée visant les actions de la société Aufeminin.com. Le groupe de médias propose donc d'acquérir pour 39,47…

Publié le 23/05/2018

Lowe's dévoile aujourd'hui ses résultats du premier trimestre, après avoir dévoilé hier le nom de son futur patron : Marvin Ellison, futur ex-n°1 de JCPenney. Lowe's a donc vu son bénéfice net…

Publié le 23/05/2018

Mappy (SoLocal) intègre l'avion à son comparateur de déplacement ...

Publié le 23/05/2018

Retour de la spéculation ?