En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 485.62 PTS
-0.16 %
5 469.50
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 388.59
-0.19 %
DAX PTS
12 376.36
-0.44 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
+0.00 %
1.176
+0.06 %

Macron prend "les décisions stratégiques", Philippe "les décisions quotidiennes"

| AFP | 222 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron (d) au côté du Premier ministre Édouard Philippe, au ministère de la Défense à Paris, le 13 juillet 2017
Emmanuel Macron (d) au côté du Premier ministre Édouard Philippe, au ministère de la Défense à Paris, le 13 juillet 2017 ( Matthieu Alexandre / POOL/AFP )

Emmanuel Macron a assuré dimanche sur TF1 que "les décisions quotidiennes" étaient prises par son Premier ministre mais qu'"à la fin des fins, les décisions stratégiques sont prises par le président de la République", qui a "reçu le mandat" des Français".

"Je tiens beaucoup à l'esprit de nos institutions", a expliqué le chef de l'Etat lors de son premier grand entretien télévisé en France, après cinq mois de mandat.

"J'ai fait le choix de nommer un Premier ministre, Édouard Philippe, qui avait une expérience, celle de maire, une vraie légitimité politique dans un parti qui n'était pas celui que j'avais fondé et je lui fais pleine confiance. Il exerce la fonction de Premier ministre, c'est-à-dire qu'il dirige le gouvernement", a poursuivi M. Macron

"Mais à la fin des fins, les décisions stratégiques sont prises par le président de la République. Pourquoi ? Parce qu'il a reçu le mandat des Françaises et des Français. Et je m'assure que ce qui est fait est conforme au mandat qui m'a été donné, à l'ambition que je porte. Mais les décisions quotidiennes, les arbitrages quotidiens sont pris par le Premier ministre, conformément à nos institutions", a développé le président.

M. Macron n'avait jusqu'à dimanche pas accordé de grande interview télévisée, notamment le 14 juillet.

"J'ai pris la décision de ne pas avoir une présidence bavarde, de ne pas parler tout le temps parce qu'il faut que la parole présidentielle garde de la solennité. Et parce qu'il faut aussi que le Premier ministre, les ministres, le gouvernement dans son ensemble déploie une parole, s'exprime. Il était nécessaire, je crois, de revenir à certains usages", a-t-il dit.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/09/2018

Nicolas Sarkozy lors de la cérémonie d'hommage aux victimes du terrorisme, le 19 septembre 2018 à Paris ( Ludovic MARIN / POOL/AFP )La cour d'appel de Paris a reporté au 25 octobre sa…

Publié le 19/09/2018

Suresnes, le 19 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) prend acte du jugement rendu le 18 septembre 2018 par le Tribunal de Grande Instance de Béthune…

Publié le 18/09/2018

L'ex président Nicolas Sarkozy le 20 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )L'ancien président de la République Nicolas Sarkozy saura jeudi si la cour d'appel de Paris confirme ou non son…

Publié le 18/09/2018

Les marchés avaient largement intégré la menace de taxation de 200 Mds$ de marchandises chinoises supplémentaires...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Getlink (ex Eurotunnel) annonce aujourd’hui son intention de lancer, sous réserve des conditions de marché, une première émission d’obligations vertes seniors garanties venant à échéance en…

Publié le 24/09/2018

Des rumeurs prêtaient depuis plusieurs mois un intérêt de la banque verte pour Eurobank, la 17e banque de Pologne

Publié le 24/09/2018

  Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 24/09/2018

Les deux titres ne réagissent guère à l'ouverture du marché...