5 632.72 PTS
-0.08 %
5 580.5
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 490.70
-0.09 %
DAX PTS
13 081.61
+0.03 %
Dowjones PTS
25 013.29
+1.21 %
6 905.53
+0.00 %
Nikkei PTS
22 960.34
-0.18 %

Emmanuel Macron adopte Nemo, un labrador noir croisé de griffon

| AFP | 605 | Aucun vote sur cette news
Nemo, un chien adopté par le couple présidentiel à la SPA, entre dans la salle où se tient le séminaire gouvernemental à l'Elysée le 28 août 2017
Nemo, un chien adopté par le couple présidentiel à la SPA, entre dans la salle où se tient le séminaire gouvernemental à l'Elysée le 28 août 2017 ( CHRISTIAN HARTMANN / POOL/AFP )

Le président français Emmanuel Macron a adopté ce week-end, dans un refuge de la Société protectrice des animaux, un labrador croisé de griffon, baptisé Nemo, que des journalistes ont pu apercevoir lundi à l'Elysée où il a pris ses quartiers.

Le chef de l'Etat a choisi le nom du nouvel hôte du palais présidentiel en fonction du N, correspondant à son année de naissance selon l'usage, mais surtout en référence au célèbre capitaine Nemo du roman de Jules Verne "Vingt mille lieues sous les mers" qu'il apprécie particulièrement, a-t-on indiqué dans son entourage.

Agé de un à deux ans, Nemo, un mâle de couleur noire, a été aperçu par des journalistes dans le salon Murat, lieu du séminaire de rentrée du gouvernement, où il s'était introduit subrepticement.

Il succède à Philae, la jeune labrador offerte en décembre 2014 à son prédécesseur François Hollande par la Fédération des anciens combattants français de Montréal. Celle-ci a quitté l'Elysée avec son maître en mai dernier.

Depuis 50 ans, tous les présidents français ont eu un chien à l'Elysée, qui dispose de vastes jardins. Et la plupart ont choisi un labrador.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

ÉVÈNEMENT

IMMERSION EXCLUSIVE AU COEUR DE LA BOURSE
DU 28 MAI AU 1erJUIN 2018

EN PARTENARIAT AVEC

INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT ! Cliquez ici

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/05/2018

Airbus et les États membres de l’Union européenne (France, Allemagne, Espagne et Royaume-Uni) ont approuvé plusieurs amendements relatifs aux avances remboursables accordées à l’A380 et à…

Publié le 22/05/2018

Paris, 22 mai 2018 - Atos et le CEA inaugurent aujourd'hui une chaire industrielle, co-financée par l'Agence nationale de la recherche (ANR), dans le but de développer la…

Publié le 22/05/2018

Airbus vent de réagir au dernier jugement de l'Organisation mondiale du Commerce au sujet d'aides publiques accordées aux appareils A350 et A380...

Publié le 22/05/2018

Communiqué de Presse             Paris, le 16 mai 2018   Tableau de déclaration mensuelle des opérations réalisées en avril 2018 Date de début du…

Publié le 22/05/2018

Le titre se retourne à la baisse sous la résistance des 135.3 euros, qui contient les cours en clôture depuis la fin avril. De son côté, le RSI montre des signes de faiblesse. Tant que ce niveau…