En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 078.22 PTS
-0.75 %
5 084.50
-0.63 %
SBF 120 PTS
4 073.20
-0.74 %
DAX PTS
11 536.94
-0.45 %
Dowjones PTS
25 379.45
-1.27 %
7 116.09
+0.00 %
1.145
-0.05 %

Bébé panda et anniversaire royal pour Emmanuel Macron à Chambord

| AFP | 636 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron s'est rendu samedi après-midi au zoo de Beauval (Loir-et-Cher) dans le cadre d'un week-end
Emmanuel Macron s'est rendu samedi après-midi au zoo de Beauval (Loir-et-Cher) dans le cadre d'un week-end "privé" près du château de Chambord pour ses 40 ans, qui a suscité quelques critiques chez ses opposants ( LUDOVIC MARIN / AFP/Archives )

Emmanuel Macron s'est rendu samedi après-midi au zoo de Beauval (Loir-et-Cher) dans le cadre d'un week-end "privé" près du château de Chambord pour ses 40 ans, qui a suscité quelques critiques chez ses opposants.

Le président est arrivé peu avant 14H00 au zoo qui héberge le bébé panda dont son épouse est la marraine, a constaté un correspondant de l'AFP sur place.

Juste avant, il avait déjeuné non loin de là, avec Brigitte Macron et quelques proches, au restaurant Le Bacchus dans le bourg de Saint-Aignan-sur-Cher, selon la même source.

Au début du mois, Mme Macron avait déjà rendu visite au bébé panda, le premier né en France, baptisé Yuan Meng, à l'occasion d'une grande cérémonie de baptême en présence de dignitaires chinois. Conformément à la tradition, Mme Macron est, avec l'épouse du président chinois, la marraine du petit ours herbivore.

M. Macron, qui aura 40 ans jeudi, fêtera son anniversaire samedi soir dans un salon du château de Chambord, un des joyaux architecturaux de la Loire, selon le quotidien local La Nouvelle République.

Le château de Chambord loue sa cour, ses terrasses ou certaines de ses salles, d'une capacité pouvant aller de 60 à 400 personnes assises.

Les services de la présidence française ont simplement confirmé que "le président et son épouse (Brigitte) passent le week-end à titre privé dans le Loir-et-Cher, à proximité du château" de Chambord, "sur les deniers personnels du président de la République".

Selon plusieurs médias, Emmanuel Macron réside à la Maison des réfractaires, ancienne maison forestière située "au cœur du domaine royal, à quelques mètres du château", selon son site internet.

Cette demeure abrite dorénavant plusieurs gîtes 4 étoiles que l'on peut louer au prix de 800 à 1.000 euros pour un week-end.

Vendredi soir, M. Macron, son épouse et une quinzaine de proches ont dîné à la crêperie du Cerf, à Chambord, selon le restaurateur. Samedi matin, le chef de l’État a fait un footing dans le domaine de Chambord, avant de se rendre à Saint-Aignan, à environ une heure de route de là.

La présence du président dans cet ancien domaine royal a provoqué quelques critiques dans la classe politique française.

"Pourquoi est-ce qu’il s’en va célébrer son anniversaire à Chambord? Quelle drôle d’idée! Je suis tellement républicain que tout ce qui touche aux symboles royalistes m'exaspère, je trouve ça ridicule" a ainsi commenté Jean-Luc Mélenchon, leader de la France Insoumise en marge d’un déplacement à Barcelone, selon Le Figaro.

"Pendant que les Français subissent impôts, insécurité, immigration, M. Macron fête ses 40 ans à . Les époques passent, l'oligarchie coupée du peuple reste", a critiqué sur Twitter Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France et député de l'Essonne.

"Les deux chiffres du jour. Les 40 ans qu' va fêter au château de . Et les malheureux 1,24% de revalorisation du au 1er janvier. Les deux infos tombent en même temps. On a connu communication mieux maîtrisée...", a relevé pour sa part la sénatrice EELV Esther Benbassa, toujours sur Twitter.

Le château de Chambord est inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco et reçoit près d'un million de visiteurs par an. Il a été construit il y a près de cinq siècles sur un caprice du roi François Ier (1494-1547).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Inside Secure a enregistré au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 9,1 millions de dollars, en baisse de 21%. Le spécialiste des solutions de sécurité pour appareils mobiles et connectés…

Publié le 19/10/2018

Riber, équipementier pour l'industrie des semi-conducteurs, a annoncé la commande d'une machine de production en Asie. Une société industrielle asiatique, nouveau client du groupe, vient de…

Publié le 19/10/2018

Bigben a remporté un appel d'offres de grande envergure en étant sélectionné par Orange Espagne pour fournir exclusivement l'ensemble des accessoires mobiles proposés par plus de 1.000 boutiques…

Publié le 19/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre enfonce le niveau de support des 4.5 euros, accentuant la dynamique négative sur le titre. Du côté des indicateurs techniques, le RSI évolue en territoire…

Publié le 19/10/2018

Les deux groupes sont entrés en négociations exclusives, selon le JDN