En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-0.36 %
5 416.00
-0.24 %
SBF 120 PTS
4 333.74
-0.30 %
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 597.35
-

Macron effectuera sa première visite en Chine début 2018

| AFP | 323 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron, debout sur le perron de l'Élysée, le 24 novembre 2017
Emmanuel Macron, debout sur le perron de l'Élysée, le 24 novembre 2017 ( ludovic MARIN / AFP )

Le président français Emmanuel Macron effectuera sa première visite officielle en Chine "au début de l'année prochaine", a annoncé vendredi à Pékin son ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

M. Le Drian, en visite jusqu'à dimanche dans la capitale chinoise, a fait cette annonce à l'issue d'un entretien avec son homologue chinois, Wang Yi.

M. Macron, élu en mai, a déjà rencontré le président chinois Xi Jinping au cours du sommet du G20 en juillet dernier à Hambourg.

La France et la Chine sont toutes deux des membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU.

"Nous avons dans ce domaine des postures communes, en particulier sur la nécessité de maintenir le multilatéralisme, nos appréciations communes des crises", a déclaré M. Le Drian au début de sa rencontre avec M. Wang.

Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, rencontre son homologue chinois Wang Yi, à Pékin, le 24 novembre 2017
Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, rencontre son homologue chinois Wang Yi, à Pékin, le 24 novembre 2017 ( JASON LEE / POOL/AFP )

M. Le Drian devait aborder largement les dossiers syrien et nord-coréen pendant sa visite à Pékin.

"Et puis il y a aussi les enjeux économiques : nous voulons rehausser notre partenariat, de sorte qu'il soit équilibré, équilibré vers le haut, et qu'il se déroule dans la transparence et l'efficacité", a-t-il plaidé.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...