5 289.86 PTS
-
5 259.5
+0.13 %
SBF 120 PTS
4 239.49
-
DAX PTS
12 487.90
+0.83 %
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.13 %
Nikkei PTS
21 906.98
-0.08 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Macron célèbre les J0-2024 avec Hollande et Sarkozy

| AFP | 308 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron (C), François Hollande (D) et Nicolas Sarkozy, à l'Elysée, le 15 septembre 2017
Emmanuel Macron (C), François Hollande (D) et Nicolas Sarkozy, à l'Elysée, le 15 septembre 2017 ( YOAN VALAT / POOL/AFP )

Emmanuel Macron a célébré vendredi l'obtention par Paris des Jeux Olympiques de 2024 en réunissant à l'Elysée ses prédécesseurs François Hollande et Nicolas Sarkozy au milieu de 400 invités du monde sportif et politique.

Ce succès, officialisé mercredi à Lima, "c'est une histoire de cordée à travers le temps", a déclaré le président de la République dans la salle d'honneur de l'Elysée.

Dans un discours très consensuel, il a ainsi salué "l'esprit d'unité" qui a prévalu ces dernières années "alors que beaucoup doutaient, étaient sceptiques" face aux chances de la capitale française.

"C'est une histoire de passion et d'engagement", a-t-il ajouté, en rendant hommage au rôle joué par M. Hollande, "le premier" à "porter cette ambition", et par M. Sarkozy, qui "a aidé à convaincre" au sein du Comité international olympique (CIO).

Il s'agissait pour M. Hollande de sa première visite à l'Elysée depuis son départ en mai.

M. Macron a aussi salué le rôle de premier plan joué par la maire de Paris Anne Hidalgo, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse et leurs prédécesseurs.

"Je n'ai fait que pousser dans l'en-but un ballon qui y était déjà", a-t-il souligné en souriant.

Ces jeux ont même "réussi à réconcilier Paris et Marseille" alors que la répartition des sites va "mobiliser tout le pays", a en outre relevé M. Macron.

Il a également salué "la place déterminante occupée par les sportifs" qui "ont apporté leur expérience et leur crédibilité", en citant en particulier Tony Estanguet, co-président du comité de candidature.

"Vous avez réussi à faire taire les grincheux, ceux qui disaient que c'était trop cher (...) Il y aura encore des grincheux", a-t-il prévenu.

D'ici à 2024, M. Macron a affirmé que "l'Etat tiendra l'ensemble de ses engagements" tout en étant "vigilant" sur "la maîtrise parfaite des budgets, des délais et de l'organisation". "Il reste énormément de travail", a-t-il prévenu.

Au-delà, "nous devons réussir l'héritage de ces Jeux, qu'ils laissent leur trace dans les territoires, les esprits et la société", a-t-il souhaité.

Parmi les 400 invités, figuraient de nombreux médaillés des JO et Paralympiques comme le judoka Teddy Riner, "ému et fier", l'ex-athlète Marie-José Perec ou l'ancien nageur Alain Bernard. "C'est une fierté de pouvoir faire parler de la France par le sport", a déclaré ce dernier.

La ministre des Sports Laura Flessel a pour sa part espéré que les autorités allaient faire en sorte que ces JO "soient une chance pour tous les Français".

Cette journée de célébration doit s'achever avec un grand concert gratuit ouvert à tous, sur le parvis de l'Hôtel de Ville, avec de nombreux artistes dont Florent Pagny, Kids United, Christophe Willem ou Amir.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS