5 372.38 PTS
+0.08 %
5 371.00
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 288.39
+0.13 %
DAX PTS
12 991.28
+0.01 %
Dowjones PTS
23 328.63
+0.71 %
6 108.82
+0.27 %
Nikkei PTS
21 457.64
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Macron: "ce n'est pas le rôle du chef d'état-major" de défendre le budget des armées

| AFP | 304 | Aucun vote sur cette news
Emmanuel Macron et Christopher Froome, vainqueur de l'étape du jour du Tour de France à Serre-Chevalier, le  19 juillet 2017
Emmanuel Macron et Christopher Froome, vainqueur de l'étape du jour du Tour de France à Serre-Chevalier, le 19 juillet 2017 ( PHILIPPE LOPEZ / AFP )

Le président Emmanuel Macron a déclaré mercredi que "ce n'est pas le rôle du chef d'état-major" de défendre le budget des armées, "mais celui de la ministre" des Armées, Florence Parly.

M. Macron s'exprimait après la démission dans la matinée du général Pierre de Villiers, qui s'opposait à la réduction de 850 millions d'euros du budget de la défense en 2017.

Son remplaçant, le général François Lecointre, nommé mercredi, "aura des troupes à conduire, des opérations à mener, des capacités à défendre et à proposer au chef des armées, qui est le président de la République. C'est comme ça que la République fonctionne bien", a ajouté M. Macron, interviewé sur France 2 lors de sa visite sur le Tour de France.

"Je suis derrière nos soldats", a ajouté le président, qui a de nouveau promis en 2018 "l'augmentation budgétaire la plus importante de ces 15 dernières années" avec un objectif de 2% du PIB consacrés à la Défense en 2025.

Il a aussi salué "le général de Villiers, militaire de grande qualité" et qualifié son remplaçant de "héros militaire comme il y en a peu, un grand général de l'armée de terre dont les armées peuvent être fières".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/10/2017

Communiqué de Presse    Montrouge, France, le 20 Octobre; 10:35 pm CET DBV Technologies annonce les résultats de l'étude clinique de phase III chez les…

Publié le 20/10/2017

Le gestionnaire d'actifs Amundi, filiale du Crédit Agricole, prévoit de supprimer 134 postes en France, selon des sources citées vendredi par le site de 'L'Agefi'.

Publié le 20/10/2017

Le titre General Electric a connu une journée de montagnes russes vendredi à Wall Street, avec un écart de 7% en cours de séance.

Publié le 20/10/2017

La politique de dividende reste fondée sur l'évolution du Cash-flow net courant par action.

Publié le 20/10/2017

Retour d'Assemblée générale...

CONTENUS SPONSORISÉS