En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 422.54 PTS
+0.24 %
5 442.00
+0.61 %
SBF 120 PTS
4 340.58
+0.16 %
DAX PTS
12 661.54
+0.80 %
Dowjones PTS
25 117.62
+0.21 %
7 405.28
+0.64 %
Nikkei PTS
22 697.36
+0.44 %

ISF: Macron ne croit "pas à la jalousie" envers les riches

| AFP | 422 | Aucun vote sur cette news
Une femme regarde le 15 octobre 2017 à Rennes une interview télévisée d'Emmanuel Macron
Une femme regarde le 15 octobre 2017 à Rennes une interview télévisée d'Emmanuel Macron ( DAMIEN MEYER / AFP )

Emmanuel Macron a affirmé dimanche sur TF1 "ne pas croire à la jalousie" envers les riches, rappelant que la taxe à 75% sur les plus gros revenus sous le quinquennat de François Hollande n'avait pas rapporté beaucoup d'argent.

"Je ne crois pas à la jalousie française qui consiste à dire +il y a des riches, taxons-les, nous nous porterons mieux+", a-t-il souligné, interrogé sur la suppression de l'Impôt de solidarité sur la fortune (ISF, remplacé par un impôt sur la fortune immobilière) et une possible taxation des signes ostentatoires de richesse comme les yachts.

La taxe à 75% sur les revenus de plus d'un million d'euros n'a pas rapporté beaucoup d'argent "parce que les gens sont partis, ils ont fait des montages" financiers pour y échapper, a rappelé l'ancien ministre de l'Economie de François Hollande.

Emmanuel Macron estime que l'ISF était néfaste et inefficace: "Le Canard enchaîné a montré que les grandes fortunes françaises ne payaient pas l'ISF, on est dans la grande hypocrisie française".

A cause de l'ISF, "celles et ceux qui réussissaient partaient, on a perdu beaucoup de talents" et "beaucoup de gens qui avaient gagné beaucoup d'argent ne le payaient pas", a-t-il estimé.

"Pour que notre société aille mieux, il faut que les gens réussissent, il ne faut pas être jaloux d'eux", a-t-il martelé.

"Je ne crois pas au ruissellement", a déclaré Emmanuel Macron, faisant référence à la doctrine qui considère que les allègements d'impôts pour les contribuables les plus riches profitent également aux plus pauvres en stimulant l'économie dans son ensemble.

En revanche, "je crois à la cordée, il y a des hommes et des femmes qui réussissent parce qu'ils ont des talents, je veux qu'on les célèbre (...) si l'on commence à jeter des cailloux sur les premiers de cordée c'est toute le cordée qui dégringole", a-t-il détaillé.

Interrogé sur la taxation de certains biens de luxe, comme les bateaux de plaisance de plus de 30 mètres, proposé en commission par des députés, Emmanuel Macron n'a pas précisé s'il soutenait cet amendement.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/07/2018

Pierre Barrard assure le leadership en marketing pour l'ensemble du Groupe afin d'anticiper davantage les besoins émergents des clients et marchés...

Publié le 17/07/2018

Grégoire Thibault possède également une expérience dans le financement de projets...

Publié le 17/07/2018

Publication le 17 juillet 2018, 19h30 CET Information réglementée - information privilégiée EVS Broadcast Equipment S.A.: Euronext Bruxelles (EVS.BR), Bloomberg (EVS BB),…

Publié le 17/07/2018

Ubisoft a publié un chiffre d'affaires de 400 millions d’euros au titre de son premier trimestre 2018-2019. Dans le détail, le « net bookings » s’établit à 381,5 millions d’euros sur la…

Publié le 17/07/2018

Ubisoft confirme ses objectifs pour l'exercice 2018-2019