En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 922.45 PTS
+0.36 %
5 922.50
+0.36 %
SBF 120 PTS
4 654.30
+0.3 %
DAX PTS
13 203.68
+0.18 %
Dow Jones PTS
27 781.96
-0.01 %
8 257.83
+0. %
1.103
+0.04 %

Arrivé à La Réunion, Macron tente de répondre à la vie chère

| AFP | 617 | 5 par 1 internautes
Emmanuel Macron lors du sommet
Emmanuel Macron lors du sommet "Choose La Reunion" à Saint-Denis de la Reunion le 23 octobre 2019 ( Richard BOUHET / AFP )

Après Mayotte et un crochet par les îles Éparses, Emmanuel Macron est arrivé mercredi après-midi dans une île de La Réunion toujours en situation de crise sociale aigüe, un an après le mouvement des "gilets jaunes".

Pour le chef de l'État, qui poursuit son voyage dans l'océan Indien en faisant une escale de près de trois jours à La Réunion, la mobilisation importante des "gilets jaunes" en novembre 2018 était le fruit d'une "colère qui s'est exprimée (...) sur les difficultés du quotidien".

Mais "le gouvernement est engagé tout entier avec les élus" pour "apporter des solutions concrètes", a-t-il assuré à son arrivée dans l'île où un appel à la grève générale a été lancé pour jeudi, estimant toutefois que "sur la vie chère, il n'y pas de recette miracle".

Localisation de l'île de la Grande Glorieuse
Localisation de l'île de la Grande Glorieuse ( / AFP )

"Pendant longtemps, on a répondu en mettant des aides. Il en faut parfois, mais ça marche mieux quand on crée plus d'emplois et qu'on crée plus de concurrence pour faire baisser les prix", "de l'agro-alimentaire à la grande distribution en passant par le bâtiment, l'import-export", a-t-il ajouté en début de soirée, en appelant à "aider les chefs d'entreprise de tous les secteurs de la réunion à travailler davantage avec la région et s'inscrire pleinement dans l'océan Indien"

Le chef de l'État était attendu aux abords de l'aéroport par une centaine de personnes répondant à l'ensemble des syndicats réunionnais qui espèrent mobiliser jeudi pour dénoncer "la situation sociale de La Réunion". Aux jets de bouteilles et de pierres par des manifestants, les forces de l'ordre ont répondu par des tirs de gaz lacrymogènes, selon des sources concordantes.

Malgré des appels au blocage diffusés sur les réseaux sociaux, les "gilets jaunes" contactés par l'AFP ont déclaré qu'ils n'avaient "pas l'intention d'aller au contact ou à l'affrontement avec les forces de l'ordre".

Emmanuel Macron à la Grande Glorieuse dans l'archipel des Îles Eparses au nord du canal du Mozambique, le 23 octobre 2019
Emmanuel Macron à la Grande Glorieuse dans l'archipel des Îles Eparses au nord du canal du Mozambique, le 23 octobre 2019 ( JACQUES WITT / POOL/AFP )

Dans ce territoire de plus de 850.000 habitants, 40% de la population vit sous le seuil de pauvreté, le taux de chômage atteint 24%, et même 42% chez les jeunes.

Le coût de la vie pour un budget moyen de ménage réunionnais est majoré de 7,1% par rapport à la métropole, selon l'Insee, alors que le revenu médian réunionnais est inférieur de 30% au niveau national (AFD, 2015). Après une inflation record en 2018 (+1,8%), les prix augmentent toujours en 2019 (+0,6% depuis le début de l'année).

"On comptait nos sous avant les +gilets jaunes+, on les compte encore plus maintenant", s'agace Kévin, qui participait au mouvement il y un an.

"Projets concrets"

Manifestation de
Manifestation de "gilets jaunes" pendant la visite de la ministre des Outremer, Annick Girardin,à Sainte-Marie, le 28 novembre 2018 ( Richard BOUHET / AFP/Archives )

Une des réponses évoquée par le chef de l'État est la mise en place d'un dispositif "Choose La Réunion" ("Choisissez La Réunion"), forum économique en présence d'une cinquantaine de grands investisseurs français et étrangers, destiné à renforcer l'attractivité du territoire et "projeter les acteurs économiques réunionnais" vers les régions voisines, l'Afrique australe et le sous-continent indien.

"Nous avons un rôle à jouer, nous avons un dialogue stratégique à jouer, nous avons des partenaires avec lesquels nous voulons travailler encore davantage", a martelé le président de la République dans son discours, en rappelant que "la France doit prendre conscience - évidemment ici à La Réunion, mais dans tout le territoire - de cette réalité, de cette chance que nous avons".

Au cours de son séjour, qui s'achèvera vendredi, le président, accompagné notamment par les ministres de l'Économie, du Travail et de l'Agriculture, devrait rencontrer jeudi des demandeurs d'emploi dans une mission locale de Saint-Paul, s'entretenir avec des participants aux nouvelles "représentations citoyennes" mises en place après la crise des "gilets jaunes", et pique-niquer avec des représentants des filières de la production agricole locale à Petite-île (sud).

"J'aurai des messages très forts sur l'agriculture et l'emploi", a assuré le chef de l'État.

Ce déplacement intervient après une brève escale mercredi matin aux îles Glorieuses, un petit archipel de 7 km des îles Éparses, présumées riches en hydrocarbures, administrées par la France et revendiquées par Madagascar.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/11/2019

Des militants de Greenpeace bloquent la raffinerie Total de La Mède près de Marseille le 29 octobre 2019 pour protester contre l'usage massif de l'huile de palme ( Boris HORVAT …

Publié le 15/11/2019

Le PDG d'Alibaba, Daniel Zhang, lors de la commémoration des 20 ans de la création du groupe, à Hangzhou dans l'est de la Chine, le 10 septembre 2019 ( STR / AFP/Archives )Déjà coté à Wall…

Publié le 15/11/2019

Olivier Dussopt le 22 octobre 2019 à l'Assemblée nationale ( ERIC FEFERBERG / AFP/Archives )Le secrétaire d'Etat chargé de la Fonction publique Olivier Dussopt a estimé vendredi que si la…

Publié le 15/11/2019

Le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps donne des instructions lors du match contre la Moldavie en qualif pour l'Euro-2020 au Stade de France, le 14 novembre 2019 ( FRANCK FIFE / AFP…

Publié le 15/11/2019

Des manifestants se reposent le long d'une rue barricadée près de l'université polytechnique de Hong Kong, le 15 novembre 2019 ( ISAAC LAWRENCE / AFP )Des milliers de manifestants…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2019

2CRSi grimpe de plus de 3% sur les 4 euros ce vendredi, après l'acquisition de Boston Limited, référence mondiale dans l'intégration, le marketing et...

Publié le 15/11/2019

Vallourec chute de plus de 7% à 2,41 euros malgré des résultats trimestriels en amélioration. Les investisseurs prennent prétexte de l'absence de prévisions chiffrées pour prendre leurs…

Publié le 15/11/2019

Applied Materials bondit de 6% en pré-séance à Wall Street, le leader américain des équipements destinés à la production de semi-conducteurs ayant...

Publié le 15/11/2019

Après les bons chiffres à fin septembre

Publié le 15/11/2019

Vallourec abandonne 8,3% désormais à 2,386 euros, cédant aux prises de bénéfices dans un marché animé représentant déjà plus de 3% du capital, au...