En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 622.59 PTS
-0.58 %
5 611.50
-0.76 %
SBF 120 PTS
4 424.80
-0.82 %
DAX PTS
12 389.59
-0.63 %
Dowjones PTS
27 219.52
+0.14 %
7 892.95
+0.00 %
1.107
-0.05 %

Macron "à la hauteur" sur l'Amazonie contre Bolsonaro, juge Nicolas Hulot

| AFP | 269 | Aucun vote sur cette news
Nicolas Hulot sur le plateau de France 2 à Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine, le23 novembre 2018
Nicolas Hulot sur le plateau de France 2 à Saint-Cloud dans les Hauts-de-Seine, le23 novembre 2018 ( BERTRAND GUAY / AFP/Archives )

Emmanuel Macron s'est montré "à la hauteur" sur la question de l'Amazonie et face au président brésilien Jair Bolsonaro, "complice d'un crime contre l'humanité", a estimé samedi à Bordeaux l'ex-ministre de l’Écologie Nicolas Hulot.

"L'attitude du président Macron a été à la hauteur. A un moment, il faut sortir de la diplomatie molle et quand il a traité le président Bolsonaro de menteur (sur ses engagements environnementaux, ndlr), il n'a fait que dire la vérité", a déclaré l'ancien ministre démissionnaire à des journalistes à l'issue d'une conférence sur l'Amazonie à laquelle a participé le chef autochtone amazonien Raoni, autre détracteur du chef d'Etat brésilien.

La plus grande forêt tropicale du monde est grignotée depuis des semaines par des incendies, dont les spécialistes estiment qu'ils sont largement dus à la déforestation, en rapide progression au Brésil sous M. Bolsonaro.

"Quand on menace ou agit pour détruire la forêt amazonienne, quand on est complice de ça comme l'est Bolsonaro, on est complice d'un crime contre l'humanité", a dit M. Hulot.

Interrogé sur l'idée d'une "internationalisation" de l'Amazonie avancée par Macron mais qui hérisse son homologue brésilien, M. Hulot a estimé que "c'est une très bonne chose" que la France puisse prendre l'initiative d'une réflexion "sur les biens communs" tels "la forêt amazonienne".

Auparavant, lors de la conférence dans le cadre du festival d'"éco-mobilisation" Climax, M. Hulot avait été interpellé sur sa "défense" supposée du président Macron, et il avait alors répondu en paraphrasant Talleyrand: "Quand je nous regarde, je me désole mais quand je nous compare (avec d'autres pays, ndlr), je me console".

L'ex-ministre d'Edouard Philippe n'avait toutefois pas prévu de se rendre au "campus" du parti présidentiel, à quelques kilomètres de là: "j'ai repris une forme de liberté" mais "cette liberté ne met pas" pour autant "dans une forme d'animosité" vis-à-vis de ses anciens collègues.

Son "ami Raoni", a quant à lui fait part, devant 1.000 auditeurs conquis, de sa volonté de "continuer à lutter pour que le président Bolsonaro parte au plus vite".

Il y a deux semaines à Biarritz, Raoni et une délégation de chefs amazoniens avaient rencontré M. Macron à la clôture du sommet du G7, où la situation en Amazonie avait été au coeur des débats et où il avait demandé l'aide du président français.

Le sociologue Edgar Morin, 98 ans, devait également participer à la conférence mais il a dû s'excuser, "épuisé" par la tournée médiatique autour de ses "mémoires".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2019

Witbe, spécialiste de la Qualité d'Expérience (QoE) des services numériques, a été sélectionné par Turkcell, premier opérateur en Turquie, pour automatiser les tests et l'analyse de ses…

Publié le 16/09/2019

Les attaques en Arabie Saoudite font bondir les cours du baril de brut...

Publié le 16/09/2019

La flambée du pétrole (+8,7% pour le Brent; +7,9% pour le WTI) soutient logiquement les valeurs pétrolières. TechnipFMC bondit de 6,4% tandis que Total grimpe de 2,9%. Sur le SBF 120, CGG s'adjuge…

Publié le 16/09/2019

Cette offre s'appuie sur le savoir-faire de Petits-fils, qui a rejoint Korian en novembre 2018

Publié le 16/09/2019

Korian poursuit la diversification de son offre en tant qu'opérateur intégré de solutions pour les personnes en perte d'autonomie. Un an après la création de Korian Solutions, son agence digitale…