En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 083.61 PTS
-0.24 %
5 089.00
-0.11 %
SBF 120 PTS
4 068.90
-0.22 %
DAX PTS
11 575.56
+0.45 %
Dowjones PTS
25 339.99
+1.15 %
7 157.21
+0.00 %
1.159
+0.28 %

LREM teste son "renouvellement de la vie politique" avec ses projets citoyens

| AFP | 288 | Aucun vote sur cette news
Un meeting de La République en marche ! (LREM), le 8 juillet 2017 à Paris
Un meeting de La République en marche ! (LREM), le 8 juillet 2017 à Paris ( FRANCOIS GUILLOT / AFP/Archives )

Après avoir promis de "renouveler la vie politique", La République en marche ! teste le passage de la théorie à la pratique en lançant ses "projets citoyens", comme le week-end dernier dans les Hauts-de-Seine.

Entassés sous un chapiteau, ils sont une petite dizaine à avoir bravé la pluie samedi pour assister au premier événement de la Caravane citoyenne dans le sud de Bagneux (Hauts-de-Seine).

Ici pas de logo En Marche !, de tracts, ni de +goodies+ du parti, mais des paquets de chips, des verres de thé fumant et des jeux de société. Ce qui semble presque le plus politique, c’est cette "boîte à idées pour le quartier", posée au milieu d’une table et qui se remplit progressivement.

Les habitants du quartier des Cuverons assistent pourtant au lancement d’un "projet citoyen" de La République En Marche, initié ici par Fatima Kadouci, animatrice locale du parti. La Caravane citoyenne est "une installation itinérante qui va de quartiers en quartiers" pour retisser du lien social.

Pensés au lendemain des victoires électorales du parti, les projets citoyens sont une initiative à mi-chemin "entre l’engagement politique et citoyen", avec l’esprit de "continuer à renouveler la vie politique", un des credo d'Emmanuel Macron durant la campagne, explique-t-on au QG d’En Marche !. L'objectif: continuer à mobiliser ses 390.000 militants, "au-delà des échéances électorales".

Un processus "accéléré" depuis les voeux du Nouvel An d’Emmanuel Macron d’après le délégué général du parti, Christophe Castaner: "On doit se demander chaque matin comment on peut être utile (une citation du chef de l'Etat durant ses voeux aux Français, inspirée de JFK, ndlr). J'ai donc voulu une accélération du processus car La République en marche a un rôle particulier à jouer", explique-t-il à l'AFP.

- Ambiguïté -

"Un stage pour tous", "Opération quartiers propres", "Génération entrepreneurs"... Depuis quelques jours les projets fleurissent ainsi sur la plateforme du parti, pensée pour être une sorte de "réseau social". Ces initiatives s’articulent autour de cinq thèmes: le lien social, l’éducation, la transition écologique, l’accès au numérique et la formation professionnelle.

Tous les initiateurs de projets doivent certifier que leur projet respecte "les lois de la République et les valeurs du mouvement" à travers une charte, un moyen de contrôle pour LREM qui précise sur son site que les projets sont "sans affiliation politique ou juridique" avec la formation créée par Emmanuel Macron.

Une ambiguïté qui soulève des questions, notamment sur le financement de ces initiatives. "Aujourd’hui, rien ne sort de notre poche et rien ne sort de la poche du QG", assure Fatima Kadouci. Dans son cas, elle a pu compter sur le prêt de matériel par une association du quartier, l’ASSBAC. Son président, qui "sait que Fatima est là pour les jeunes", précise pourtant n’avoir pas immédiatement su que l’événement serait soutenu par un parti politique. Il glisse d’ailleurs: "Si ça avait été estampillé En Marche ! en premier (...) c’est vrai que je ne les aurais pas suivis".

Ces initiatives permettent à En Marche ! d’accroître sa présence sur les territoires, une stratégie qui pourrait payer lors des municipales, même si Mme Kadouci soutien que "ce n'est pas ce qu’(elle) vise". "Je suis convaincu que la quasi-totalité des projets seront vraiment portés par des gens qui veulent s'engager sans forcément être candidats aux municipales", complète Christophe Castaner.

Mme Kadouci espère en revanche redonner confiance en la politique, notamment aux jeunes de son quartier: "Je ne dis pas que je suis +super woman+ et que je vais tout changer. Mais je me dis qu'à mon échelle, sur le terrain, je peux éventuellement apporter pas mal de choses".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 15/10/2018

Lundi 15 octobre14h30 aux Etats-UnisIndice manufacturier "Empire State" d'octobreVentes au détail de septembre16h00 aux Etats-UnisStocks des entreprises d'aoûtMardi 16 octobre11h00 en…

Publié le 15/10/2018

Lundi 15 octobre 2018Aucune publication d'entreprise n'est attendue.Mardi 16 octobre 2018HAULOTTELe spécialiste des matériels d'élévation de personnes et de charges publiera (après Bourse) son…

Publié le 15/10/2018

Total vient d'inaugurer sa nouvelle usine de dernière génération pour la production de lubrifiants, localisée dans la Région de Kaluga en Russie...

Publié le 15/10/2018

D'un point de vue graphique, le titre rebondit sur le support majeur des 30.94 euros, soit la borne haute du trou de cotation haussier du 13 septembre. En outre, les cours ont également dépassé une…