5 281.58 PTS
-
5 278.5
+0.01 %
SBF 120 PTS
4 231.68
-
DAX PTS
12 451.96
-
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
+0.00 %
Nikkei PTS
21 963.58
+1.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

LR: Wauquiez nomme dix "conseillers politiques" et Hortefeux à ses côtés

| AFP | 169 | Aucun vote sur cette news
Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez tient une conférence de presse au siège du parti, le 13 décembre 2017
Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez tient une conférence de presse au siège du parti, le 13 décembre 2017 ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Le président des Républicains (LR) Laurent Wauquiez a nommé dix conseillers politiques, dont plusieurs qui ne figuraient plus au sein du bureau politique renouvelé du parti, ainsi que l'ancien ministre Brice Hortefeux comme conseiller auprès de la présidence, a indiqué LR mardi.

Ces personnalités "siègeront au bureau politique", selon une source proche de M. Wauquiez.

Proche de Nicolas Sarkozy, ancien ministre de l'Intérieur et vice-président de la région Auvergne-Rhône-Alpes dirigée par M. Wauquiez, Brice Hortefeux a été nommé "conseiller auprès du président" de LR.

L'ancien ministre Brice Hortefeux arrive au siège du parti Les Républicains, à Paris, le 2 mai 2017
L'ancien ministre Brice Hortefeux arrive au siège du parti Les Républicains, à Paris, le 2 mai 2017 ( CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Parmi les "conseillers politiques" figurent l'ex-garde des Sceaux Rachida Dati, le sénateur Marc-Philippe Daubresse ou encore la députée Michèle Tabarot, qui ne faisaient plus partie du bureau politique dont la nouvelle composition a été validée samedi par le parti.

Sont également nommés les sénateurs Edouard Courtial et Alain Joyandet, le député Didier Quentin, la députée européenne Nadine Morano, l'eurodéputé et président de la région Paca Renaud Muselier, le maire de Toulon Hubert Falco et le président du Conseil territorial de Saint-Martin Daniel Gibbs.

La composition des instances, validée samedi en Conseil national, a provoqué quelques remous. Le vice-président du Sénat Philippe Dallier a notamment claqué la porte de la fédération de Seine-Saint-Denis qu'il dirige après s'être vu évincé du bureau politique, de même que le maire d'Aulnay Bruno Beschizza.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/02/2018

   Elis poursuit sa stratégie de développement en Allemagne avec la signature d'un accord portant sur l'acquisition de BW Textilservice   Saint Cloud, le 19…

Publié le 19/02/2018

Le management pense que le marché va devoir s'ajuster sur le matériel de transport...

Publié le 19/02/2018

Communiqué de presse     Bone Therapeutics annonce le recrutement du dernier patient de son étude de Phase IIA dans la fusion vertébrale avec…

Publié le 19/02/2018

RESULTATS CONSOLIDES DE L'ANNEE 2017 Des réalisations au-dessus des objectifs annoncés :        Progression de 5,5% de la base clients du Groupe qui atteint…

Publié le 19/02/2018

Une belle plus-value à la clef...

CONTENUS SPONSORISÉS